Eden
Arte

La série Arte a été présentée hier soir.

Arte bande les muscles à Séries Mania et a présenté hier Eden, la première de ses deux séries en compétition officielle (la très attendue Mytho de Fabrice Gobert arrive ce soir). Une fresque en six épisodes qui multiplie les points de vue et entreprend de raconter dépeindre crise migratoire à travers à travers une galerie de personnages diversement impliqués : une famille allemande accueillant un réfugié, un jeune migrant nigérian en cavale, la directrice française d’une société privée gérant des camps de réfugiés, un agent de sécurité grec rongé par la culpabilité, une famille syrienne demandant l’asile politique à Paris...

Malgré une mise en scène minimaliste de Dominik Moll (Harry, un ami qui vous veut du bien, la série Tunnel...) qui semble vouloir absolument éviter la surenchère dramatique (difficile cependant de lui reprocher), la série franco-allemande aborde l'horreur qui se joue ici à hauteur d'homme, même dans ses scènes les plus politiques. Le casting aide beaucoup à se plonger dans cette histoire de destins croisés - Sylvie Testud, dans un rôle compliqué, impressionne d'autant plus que la plupart de ses répliques sont en anglais - et le récit est habillement mené jusqu'à un ultime plan qui lui donne tout son sens.

Eden sera diffusée sur Arte en deux fois, les 2 et 9 mai prochains.