Daredevil, saison 2 : la presse US est très mitigée (reviews)

daredevil.jpg

Les critiques sont nettement moins emballées que l'an dernier, par la série Netlfix.

Après une Jessica Jones encensée par les critiques, en novembre dernier, la barre était haute pour la saison 2 de Daredevil (lancée ce vendredi sur Netflix). Attendue au tournant par la presse américaine, la série Marvel n'a pas totalement convaincu. Loin de là même. Les reviews US sont franchement mitigées.

Entertainment Weekly est probablement le plus déçu. Le célèbre magazine explique que "Drew Goddard, Steven DeKnight et Vincent D'Onofrio (Kingpin) ont disparu et avec eux l'étincelle. Cette saison 2, supervisée par Douglas Petrie et Marco Ramirez, est, disons-le tout de suite, une déception".

Time est au moins aussi cinglant. Le magazine confie sur son site que cette "deuxième saison de Daredevil aggrave les raés de la première. L'introduction du Punisher (Jon Bernthal) aurait pu avoir un vrai intérêt, si on n'avait pas le sentiment, en permanence, que sa présence dans la saison 2 est un simple trailer pour un futur spin-off. Et puis il va bien falloir que la série justifie, un jour, son ton dark excessif. En attendant, elle nous laisse tâtonner dans l'obscurité."

Exclu – Daredevil saison 2 : nous étions sur le tournage

HitFix est un peu plus nuancé : "De temps en temps, il y aura un grand moment, comme ce monologue du Punisher ou des fulgurances de Foggy. Mais dans l'ensemble, cette saison 2 est trop brouillonne pour totalement fonctionner. Et elle est forcée de s'appuyer, plus qu'avant encore, sur le charisme naturel de ses acteurs."

The Hollywood Reporter regrette lui que "Punisher et Elektra fassent trop d'ombre à Matt et Daredevil (...) Les deux nouvelles recrues sont si prenantes, qu'il devient compliqué de s'intéresser aux autres intrigues, qui ne les concernent pas. Du coup, c'est dur pour Foggy et surtout pour Karen..." Le magazine tempère tout de même et concède que "Daredevil a toujours cette ambiance noire captivante et ces séquences punchy qui offrent une deuxième saison prometteuse".

Daredevil : Elodie Yung veut faire une série sur Elektra

Variety livre un même son de cloche et avoue que si "la saison 2 commence sur une note inégale, avec ses balles au ralenti et ses giclées de sang, il faut s'accrocher. Car elle va de mieux en mieux et s'épanouit et par la suite."

Collider est finalement le plus emballé de tous : "Avec Castle, Murdock, Nelson, et Page, et puis le Lieutenant Tower et l'envoûtante Elektra jouée par Elodie Yung, la série apporte des touches extrêmement sincères et efficaces d'humanité (...) Daredevil, comme la sensationnelle Jessica Jones, est une série en constante évolution, qui cherche tout le temps à relever de nouveaux défis."


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project