Warner Bros

"Ce type avait percé un trou dans le mur de ma loge, pour pouvoir me regarder me déshabiller..."

Si l'on en parle énormément depuis quelques mois, le harcèlement sexuel est un vieux problème, ancré profondément à Hollywood. Dans une interview au Daily Beast, l'actrice Lynda Carter révèle ainsi ce qu'elle a vécu, à l'époque, dans les années 1970, sur le tournage de sa série culte, Wonder Woman.

"Il y avait ce type de l'équipe de production, qui avait percé un trou dans le mur de ma loge, pour pouvoir me regarder me déshabiller", raconte l'ancienne Miss World America, aujourd'hui âgée de 66 ans. "Ils l'ont attrapé, ils l'ont viré et il n'a plus jamais retravaillé dans ce business. Je me suis défendue, mais j'ai eu peur." Elle poursuit : "Si un homme tentait quoi que ce soit contre moi, je lui disais : "Non mais vous plaisantez là ?"

Car Carter affirme également avoir été la cible d'abus de la part d'un puissant d'Hollywood, dont elle refuse de dire le nom, "parce qu'il est déjà fini", tombé dans la vague du mouvement #MeToo. "Je ne peux rien ajouter aux allégations qui sont déjà sorties contre lui. J'aurais aimé pouvoir le faire, mais je ne pourrais rien ajouter légalement. Je me suis déjà renseigné. Je ne suis qu'un autre visage dans cette foule de femmes..."

Prochainement au Cinéma