NBC

Ce soir, M6 lancera un nouveau drama en blouse blanche, encore inédit en France.

Le drama médical, c'est une institution dans le monde des séries. Un incontournable. D'ailleurs, toutes les grandes chaînes américaines ont aujourd'hui le leur. Évidemment, il y a Grey's Anatomy, qui cartonne toujours sur ABC. En face, la chaîne NBC s'appuit sur le spin-off de Chicago Fire, intitulé Chicago Med. La Fox, elle, s'apprête à lancer The Resident (avec Emily VanCamp). Quant à CBS, elle dispose carrément de deux hit dans le genre : The Good Doctor, phénomène de la rentrée 2017, mais aussi Code Black, lancé en 2015, et qui arrive chez nous, en France, pour la première fois, ce soir, sur M6.

Il faut dire que les séries médicales ont l'art et la manière de passionner les foules. Et ça fait 60 ans que ça dure !

Le tout premier show du genre, c'est City Hospital, proposé à partir de 1952 sur CBS ! On y suivait les cas du Dr. Kate Morrow (Anne Burr) et du Dr. Barton Crane (Melville Ruick). Quelques épisodes seulement, indépendants les uns des autres, ont été mis à l'antenne. Et il faudra attendre 1961 pour voir le premier drama médical sérialisé : Le Jeune Docteur Kildare, l'histoire d'un interne en médecine, au Blair General Hospital, qui va apprendre son métier et gagner le respect de son supérieur, le Dr Léonard Gillepsie. Dans le rôle titre, on retrouve une star en herbe, nommée Richard Chamberlain ! La série tiendra sur NBC jusqu'en 1966 (mais ne sera visible en France qu'à partir de... 1989 sur FR3).

Le succès du Docteur Kildare ouvre alors la voie à un genre qui se déclinera sous tous les angles, jusqu'à aujourd'hui. Chaque décennie a ainsi été marquée par un drama médical incontournable, que ce soit M*A*S*H (dans les années 70), St. Elsewhere (dans les années 80), Urgences (dans les années 1990) et Grey's Anatomy (dans les années 2000).

DR

Au total, on compte près d'une soixantaine de dramas médicaux, diffusés aux Etats-Unis, au cours des 60 dernières années. Et plusieurs centaines à travers le monde, (dont Médecins de nuit, Équipe médicale d'urgence, Interventions ou plus récemment Nina en France).

Au fil des ans, toutes les approches possibles ont été exploitées, de la gentille série historique (Dr. Quinn, Femme médecin), au show sexy politiquement incorrect (Nip/Tuck), en passant par la comédie loufoque (Scrubs), militaire (M*A*S*H) ou même la série médico-légale (Preuve à l'appui ou Body of Proof). Mais le style qui colle à la peau du genre, c'est celui du soap romantique, instauré par le feuilleton Hôpital central (dès 1963). Que ce soit Hart of Dixie, Mercy Hospital, Royal Pains, HawthoRNe ou encore Private Practice, ces dramas jonglent constamment entre cas médicaux douloureux et affaires sentimentales (au moins aussi douloureuses).

DR

Une recette qui fonctionne. La preuve : la plupart des shows hospitaliers s'étalent sur de nombreuses saisons, sur les chaînes américaines. Alors forcément, ces dernières n'ont pas envie de passer à côté d'un hit en puissance. Si bien que ces 10 dernières années, ce ne sont pas moins de 20 séries médicales, qui ont été commandées aux USA, par les Networks !

Certes, dans le lot, il y a eu pas mal de ratés. Qui se souvient de Trauma (2009), de Gifted Man (2011), d'Emily Owens, M.D. ou de Heartbeat (2016) ? Mais il y a surtout eu un paquet de succès, comme The Night Shift (2014-2017), Chicago Med, The Good Doctor, et bien sûr... Code Black !