BBC America

Le thriller d'espionnage britannique arrive ce soir en France, chez nous, sur Canal +.

Elle était l'une des séries les plus "hype" du printemps. Lancée le 8 avril dernier outre-Manche, Killing Eve arrive ce jeudi soir sur Canal +. Sachant que la saison 2 est déjà commandée, voilà tout ce qu'il faut savoir, pour vous donner envie de découvrir ce nouveau joyau de la BBC.

PARCE QUE PHOEBE WALLER-BRIDGE

En 2016, son Fleabag (diffusée en France sur Amazon) avait fait l'effet d'une petite bombe dans le monde du petit écran. Un sens de l'écriture, des personnages et une vision unique du drama romantique, qui ont propulsé la jeune anglaise de 33 ans comme la nouvelle créatrice à suivre. Changeant totalement de registre, Phoebe Waller-Bridge confirme avec audace, en se lançant dans le thriller d'espionnage avec la même volonté d'innover, de renouveler le genre. Mission réussie, grâce, encore, à ses deux personnages féminins incroyablement forts.

 

 

LA TUEUSE ET SA PROIE

Jodie Comer est tout bonnement exceptionnelle en tueuse à gages insaisissable, imperméable aux émotions, aux sentiments, aux autres. Une assassin glaçante et magnétique. Elle trouve en Sandra Oh son antithèse parfaite, épouse rangée et sans histoire, travaillant dans les bureaux des services de renseignements britanniques. Leur fascination mutuelle va aller crescendo pour se transformer en danse macabre, aussi perverse qu'hypnotique. Deux héroïnes, deux adversaires, magnifiquement dessinées par Phoebe Waller-Bridge et encore jamais vues dans le monde (pourtant déjà bien décapé) du polar d'espionnage.

 
BBC America

 

UNE TRAQUE HALETANTE

Killing Eve, c'est donc d'abord une histoire de personnages, de personnalités singulières, mais qui se fondent à merveille dans une ambiance de thriller international. Les meurtres exécutés par Villanelle sont d'une froide violence brillante. Les scènes de poursuites ou d'action sont magistralement mises en scène (comme cette terrifiante chasse dans la boîte de nuit à Berlin, dans l'épisode 3...). Et les rebondissements de l'intrigue centrale (qui sont les commanditaires qui se cachent derrière la tueuse ?) sont suffisamment excitants pour nous donner envie d'en voir plus, après chaque épisode.

UN LANCEMENT EN FANFARE À CANNES

Alors c'est vrai qu'elle n'apparaît pas au Palmarès du Festival CanneSéries (et on ne sait toujours pas pourquoi), mais Killing Eve était l'événement de cette première édition sur la Croisette. Et sélectionnée en compétition officielle, la série a fait sensation parmi les critiques. Elle est indéniablement la découverte la plus marquante de ce CanneSéries 2018.

 

Abaca

 

DES AUDIENCES QUI NE MENTENT PAS

Et preuve que Killing Eve n'est pas qu'une bulle médiatique qui peut exploser à tout moment, le show de Phoebe Waller-Bridge est de plus en plus populaire aux Etats-Unis. Les audiences ont grimpé de manière impressionnante, chaque semaine, du premier au dernier épisode. La chaîne BBC America n'avait plus connue un succès pareil depuis la première saison d'Orphan Black !

 
DR

A lire aussi sur Première