GOT 8x05
hbo

Moins de 30 minutes à l'écran... est-ce vraiment digne de la vilaine ultime de la série ?

Si la saison finale de Game of Thrones divise, à quelques heures du grand final, il y a tout de même un point qui fait globalement consensus ces derniers jours : Cersei Lannister méritait mieux que ça. Attention spoilers !

Le top des batailles de Game of Thrones, classées de la pire à la meilleure

Rappelons d'abord que Lena Headey, quatre fois nommées aux Emmy Awards, est l'une des meilleures actrices de la série, probablement la meilleure même. Elle a été tour à tour l'épouse de Robert, la maîtresse de Jaime, la mère de Joffrey et Tommen, puis la Reine des 7 Royaumes, avec une férocité inébranlable. Elle a su faire preuve d'un charisme saisissant, au fil des rebondissements. Et pourtant, à l'aune de la saison finale, Cersei a été massacrée. Hormis une réplique d'anthologie ("Vous voulez une pute, achetez-en une; vous voulez une reine, méritez-la"), elle n'a quasiment rien eu à faire, si ce n'est regarder au loin, béatement, depuis sa tour d'ivoire... Mais vraiment rien du tout.

Si on résume froidement, elle a été déçue par l'absence d'éléphants avec la Golden Company, elle a couché avec Euron Greyjoy, elle a menti à Euron au sujet du bébé qu'elle porte et a ordonné l'exécution de Missandei. C'est tout. Cersei a eu droit à une poignée de courtes scènes dans le premier épisode de cette saison 8. Elle était ensuite totalement absente des épisodes 2 et 3. Elle est apparue à la toute fin de l'épisode 4 pour une seule réplique. Et finalement, la Reine a fait des apparitions fugaces, en grande partie sans dialogue, à la fenêtre de sa tour, dans l'épisode 5, alors que se déroulait devant elle la bataille de Port-Réal.

Tout compte fait, Lena Headey a eu droit à moins de 30 minutes à l'écran, au total, au cours de cette dernière saison, avant d'être effacée de manière désespérante, tuée par une tonne de briques qui lui sont tombées dessus. Pas de prophétie du Valonqar. Pas de grand face à face final avec Arya, Daenerys ou Jon. Pas de grande réplique marquante au moment de tirer sa révérence. Rien. Pour un personnage qui a joué un rôle aussi crucial, au cours des sept premières saisons, il y a de quoi être frustré, abasourdi.

Surtout qu'après la disparition expéditive du Roi de la nuit et de la menace des morts-vivants, Cersei était devenue le principal antagoniste de la série, le dernier nemesis. La plus maline, certainement, et on ne comprend toujours pas comment cette grande stratège a pu se montrer aussi naïve au moment décisif, sans plan de secours devant l'issu inéluctable du combat : "Cersei a perdu le contrôle de la situation au cours de cette huitième saison", tente de justifier l'actrice dans EW. "Elle a détruit chaque bonne alliance, chaque connexion, chaque amour dans sa vie. Elle est et a toujours été destinée à être seule. Et jusqu'à la toute dernière minute, elle refuse toujours ce qui se passe réellement. Elle est dans le déni".

Cersei n'avait donc rien anticipé vraiment. Elle n'avait pas vu venir la puissance du dragon de Dany. Elle n'a pas vu grand chose de toute façon, cette saison. Et elle ne verra plus rien maintenant...