house of cards saison 6
netflix

L'acteur Greg Kinnear se confie à Première, à quelques jours du lancement de l'ultime saison, sur Netflix.

Après cinq années de bons et loyaux services sur Netflix, House of Cards va tirer sa révérence, ce vendredi 2 novembre, avec sa saison 6. Un dernier chapitre, forcément marqué par l'absence de Kevin Spacey / Frank Underwood et le scandale qui a touché l'acteur l'an dernier, bouleversant au passage le tournage de la série. Une série que Greg Kinnear rejoint cette année, en compagnie de Diane Lane. L'acteur de Pour le pire et pour le meilleur et Little Miss Sunshine jouera un lobbyiste de Washington prêt à tout. Il se confie à Première, sur cette fin un peu spéciale, à plus d'un titre.

Vous avez rejoint House of Cards cette année, pour la dernière saison. Étiez-vous un grand fan de la série avant ça ?
Greg Kinnear
: Ce qui est sûr, c'est que House of Cards est une série qui a marqué son époque. C'est une série marquante de l'histoire du petit écran, qui a ouvert la télévision à pas mal d'acteurs... Sans elle, je crois que beaucoup d'acteurs ne seraient pas aller sur ce support. C'est une série tellement bien écrite et tellement bien réalisée. Elle a eu un grand impact sur moi, personnellement et sur beaucoup d'acteurs d'ailleurs. Elle a vraiment repoussé les frontières de la télévision.

Parlez-moi de votre personnage, Bill Shepherd, qui débute cette année. Comment entre-t-il en jeu ?
Tous les personnages dans House of Cards ont un petit côté détestable, c'est clair (rires). Bill est un formidable opposant, pour commencer. Ce n'est pas un Républicain ni un Démocrate. Il est au-dessus de la politique. Il veut d'abord arriver à ses fins. C'est l'un de ses influenceurs de l'ombre, un de ces lobbyistes, qui font partie de la politique aujourd'hui, en quelque sorte. Sauf qu'il n'utilise pas son vote, pour se faire entendre. Il utilise son argent et son réseau.

house of cards saison 6
netflix

Donc Bill sera un adversaire de Claire, cette saison ? 
Oui, je pense que c'est le bon mot. Il faut dire que Claire sera dans un voyage personnel compliqué, dans cette saison 6, face à son passé, à ce qu'elle a pu faire avec Frank. Mais aussi face à son passé avec ma soeur, Annette Shepherd. Annette détient des informations compromettantes sur Claire. On sait des choses sur elle, des secrets. On va la faire chanter. Parce que bien sûr, à Washington, les secrets sont un pouvoir...

Justement, comment sera la relation entre Bill et sa sœur Annette ?
Travailler avec Diane Lane, c'était un gros bonus pour moi. Franchement, j'avais très envie de jouer avec elle. Ensemble, ils vont s'amuser à démonter tout ce que Claire Underwood essaye de faire. On s'est vraiment marré à jouer ça. Bill a une étrange relation avec sa soeur, c'est indéniable. Il l'aime profondément. Il a besoin d'elle. Elle est presque comme sa femme, d'une manière malsaine. En tout cas, ils forment un duo. Ils ont compris qu'ils pourraient faire plus ensemble, que séparément.

Les Shepherd seront un nouveau moyen pour la série de tirer le rideau, et d’examiner le pouvoir derrière le pouvoir, si j'ai bien compris...
Exactement. C'est tout le but. Vous savez, les gens qui me font le plus peur à Washington, ce sont les gens qu'on ne voit pas. Les voix qu'on n'entend pas, celle qui murmurent discrètement, qui soutiennent leurs causes en secret. Qui font pencher la balance, sans vote, mais avec leur argent et leur pouvoir d'influence. Frank Pugliese et Melissa James Gibson (les deux showrunners), ont fait des recherches historiques, sur les "Powerblockers" de Washington. Les gens verront peut-être les "frères Koch" derrière Bill et Annette Shepherd. C'est vrai qu'ils m'en ont parlé quand on a discuté du rôle. 

house of cards saison 6
netflix

Annette et Bill étaient déjà dans le premier scénario de la saison 6, avec Frank Underwood ? Ou ont-ils été ajoutés après la sortie de Kevin Spacey ?
Oui, oui, ils étaient déjà prévus, avant le départ de Kevin Spacey. Evidemment, autant dire que les choses ont pas mal changé pour nous après ça... Il y a eu beaucoup de place à combler, après le départ de Frank Underwood du scénario, donc mon rôle et celui de Diane ont été élargis. Mais honnêtement, je crois que l'esprit et le coeur du script original sont toujours restés les mêmes. Frank et Melissa ont réussi à garder l'essence de la saison, malgré les réécritures.

Parlez-moi un peu du tournage. Comment était l'ambiance sur le plateau, avec tout ce qui se passait ? Ça devait être un peu étrange...
J'ai reçu un SMS de Diane Lane, un matin, alors qu'on n'avait même pas encore commencé à filmer tous les deux, qui disait : "Tu as sûrement vu ce qui vient de se passer..." Et non, je n'étais pas encore au courant. Mais les choses sont allés assez vite ensuite. On ne savait pas trop comment la production allait continuer... J'ai été incroyablement surpris de voir à quel point ils ont bien géré la situation. Ils ont payé les équipes, les acteurs. Ils ont fermé le tournage pendant plusieurs semaines, pour repenser la série. Franchement, chapeau. Et aussi à Robin (Wright), qui ne s'est pas enfuie ! Elle est restée et elle a tenu à faire la suite.

Pour vous, ce dernier chapitre rend justice au phénomène House of Cards ? Comment est-ce que vous décririez cette conclusion ?
C'est vraiment une course vers la ligne d'arrivée. Il se passe beaucoup de choses et les personnages ont tous des ambitions différentes. Mais le but est vraiment de montrer où tout cela va emmener Claire. Et je crois que ça offre vraiment une fin forte et conforme à la grande série qu'est House of Cards.