DR

Quelles sont les plus grandes déceptions de l'année qui s'achève ? Découvrez notre classement.

Il n'y a pas eu que des réussites et de bonnes surprises cette année, dans le petit monde des séries. 2015 a aussi laissé derrière elle quelques beaux ratés. Des blockbusters qu'on était impatient de découvrir et qui ont déçu ; des retours qui ont fait pshiiit ou des séries qui se sont tout simplement plantées en beauté. Voici notre Top 10 des plus gros flops de l'année 2015 :

10. Le retour des Heroes (NBC)

Cinq ans après la fin en eau de boudin de Heroes, Tim Kring tente de redorer le blason de sa franchise, avec une nouvelle mini-série attendue au tournant. Le pitch est intéressant, de nombreux acteurs du show original sont de retour (Yatta !) et NBC a mis de gros moyens. Mais Heroes Reborn déçoit franchement. A quelques épisodes de la fin (prévue pour 2016), cette suite popcorn manque d'âme et d'enjeux. Les audiences sombrent semaine après semaine. On ne devrait certainement plus revoir les Heroes après ça.

9. Ken Jeong et son Dr Ken (ABC)

DR

Star des films Very Bad Trip et de la série Community, l'acteur Ken Jeong a enfin droit à sa propre série, en cette rentrée 2015. Seulement voilà, le résultat est assez affligeant : une affreuse sitcom familiale sans envergure, incroyablement datée et jamais vraiment drôle. Malgré tout, Dr Ken réussit des audiences assez correctes et aura certainement droit à une saison 2. Allez comprendre...

Bilan 2015 : les 15 morts les plus marquantes de l'année série

8. The Bastard Executioner (FX)

DR

Après le carton de Sons of Anarchy, on attendait Kurt Sutter au tournant. Le scénariste s'est lancé dans un nouveau genre, la série médiévale. Mais le public n'a pas adhéré et la série a pris fin cet automne, au bout d'une saison : "Je ne suis pas le genre de mec qui vit dans sa Tour d'Ivoire et qui se fout de savoir si quelqu'un regarde ce qu'il écrit. Je ne veux pas faire une série dont tout le monde se fout !", a expliqué Sutter pour justifier l'annulation. "Je pense que la mythologie était un peu trop dense pour certaines personnes."

7. Battle Creek (CBS) 

En pleine bourre après le succès de Breaking Bad et alors que le spin-off Better Call Saul est encensé partout, Vince Gilligan s'essaye à un nouveau genre : la série criminelle. Le scénariste s'associe à David Shore, le papa de Dr House, pour créer Battle Creek, un projet très attendu, d'autant qu'il est porté par la star Josh Duhamel. Mais au bout du compte, c'est le flop : la série, affreusement banale, se plante en beauté, n'intéresse pas grand monde et est annulée après 13 épisodes seulement.

6. Katherine Heigl et State of Affairs (NBC)

DR

C'était le grand retour de Katherine Heigl à la télé US, quatre ans après son départ de Grey's Anatomy. La belle blonde incarnait une analyste de la CIA dans une grande série d'espionnage. Seulement voilà, ce drama qui lorgne vers Homeland, lancé à la fin de l'année 2014, a peiné pour trouver son public. State of Affairs a persévéré mais a finalement été annulé, au printemps dernier, après 13 épisodes seulement. Un retour raté pour la jolie Katherine.

5. Constantine (NBC)

DR

Alors que les séries DC cartonnent sur CW, avec Arrow et The Flash, c'est un personnage très apprécié des fans de comics, qui a eu droit à son adaptation série : le très cool exorciste John Constantine a fait ses débuts fin 2014 sur le grand network NBC. Mais assez vite, la version télé imaginée par Daniel Cerone et David S. Goyer est apparue brouillonne et assez pâlotte, comparée à la BD explosive. Au printemps dernier, elle a donc annulée. Logique et malheureux.

Bilan 2015 : le top 15 des révélations de l'année série

4. Zoo (CBS)

DR

Cette adaptation du best-seller de James Patterson n'est jamais à la hauteur de ses promesses. Peu de spectacle, des twists improbables, pas de sang ou de mort à l'écran (chaîne généraliste oblige) et une flopée de personnages clichés et déjà vus. Il y avait pourtant de la matière pour faire une belle et passionnante série de science fiction. Mais au bout du compte, CBS s'est contentée d'un petit drama assez bidon. D'ailleurs, les audiences de Zoo ont chuté inexorablement, semaine après semaine, et la saison 2 a été commandée in extremis par la chaîne américaine.

3. La version série de Minority Report (Fox)

Ca devait être LA nouveauté de la rentrée pour la Fox. A coup de gros billets verts, la chaîne a adapté le film culte de Steven Spielberg pour le petit écran. Mais sans être complètement raté, le résultat fut suffisamment plat pour désintéresser le public américain. La série Minority Report s'est contentée d'être une balane série criminelle procédurale, avec des gadgets du futur. Le public a flairé l'arnaque et les audiences ont vite été catastrophiques. La Fox a rapidement arrêté les frais et le show a pris fin en novembre, après 10 épisodes.

2. La saison finale d'Under the Dome (CBS)

DR

Rien n'a marché dans cette dernière saison d'Under the Dome. Après deux premières années riches de questions et de mystères, les réponses toutes pourries apportées par les derniers épisodes ont laissé tous les téléspectateurs sur leur faim. Un gigantesque flop scénaristique et un calvaire de 13 épisodes, marqué à jamais par l'introduction inutile de deux nouveaux personnages improbables. Cette adaptation de Stephen King méritait beaucoup mieux que cette fin complètement nulle.

1. True Detective 2 (HBO)

Evidemment, True Detective 2 n'est pas la pire série de l'année. Bien sûr qu'il y a pas mal de bonnes choses dans ce polar noir très "James Elroy", concocté par Nic Pizzolatto. Mais la première saison était tellement brillante et l'attente des fans tellement énorme, que la comparaison a été fatale à Ray Velcoro et ses camarades. Cette nouvelle histoire californienne, trop complexe et pas toujours passionnante, emmenée par des personnages horriblement clichés, a abouti à la plus grosse déception de l'année, sans aucun doute.