American Vandal : Netflix autoparodie Making a Murderer avec une terrible histoire de pénis

American Vandal

"Qui a dessiné les bites ?" : une enquête en 8 épisodes diffusée bientôt sur la plateforme.

La série documentaire Making A Murderer a connu un grand succès sur Netflix. Son concept ? Revenir en détail sur une enquête non élucidée le temps de dix épisodes. Proposée fin 2015 sur la plateforme, elle a reçu un excellent accueil aussi bien dans la presse que de la part du public.

Making a Murderer, le docu plus fort que les séries policières

Netflix ne manque pas d’humour et lance à présent une nouvelle série documentaire intitulée American Vandal, qui démarre aujourd'hui, le vendredi 15 septembre, et dont la bande-annonce reprend exactement la construction de Making a Murderer. Sauf que l’enquête porte sur des graffiti : 27 voitures ont été vandalisées par un étudiant qui y a peint des pénis. "Qui a dessiné les bites ?", se demande alors un intervenant. Un certain Dylan Maxwell est suspecté, mais l’enquête se complique…

Il s’agit en fait d’une série parodique initiée par des petits malins de Funny Or Die et des Honest Trailers : Tony Yacenda, Dan Perrault et Dan Lagana. C'est donc un faux documentaire, qui contient tout de même 8 épisodes de 30 minutes. Ce n’est peut-être pas très fin, mais ça prouve que les dirigeants de Netflix ont de l’humour. Pour avoir plus d’infos sur le projet, rendez-vous sur la page officielle d’American Vandal, sur les réseaux sociaux via le hashtag #whodrewthedick, et sur la plateforme de streaming, bien sûr.

La (vraie) suite de Making a Murderer sera sur Netflix cette année


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project