American Crime Story : à quel point la série est-elle proche de la vraie affaire O.J. Simpson ?

the-people-v.-o.j.-simpson_-american-crime-story.jpg

La série a procédé à un fact-checking dantesque, pour respecter au mieux le déroulement des événements.

Evénement ce soir aux Etats-Unis, avec le lancement de la nouvelle série de Ryan Murphy, The People v. O.J. Simpson : American Crime Story. Elle raconte l'histoire vraie d'O.J. Simpson, accusé du meurtre de son ex-femme et de son compagnon, en 1994, avant d'être acquitté en 1995, à la suite d'un long procès très controversé et très médiatisé. Une histoire tellement folle, que la véracité des faits présentés à l'écran risque de faire débat. Alors à quel point la représentation des coulisses de ce procès démentiel est-elle exacte ?

Selon EW,  le service juridique de la 20th Century Fox a bossé dur, pour assurer un service de fact-checking irréprochable, à Ryan Murphy. Ce dernier a utilisé comme source principale d'inspiration le livre de Jeffrey Toobin, The Run of His Life, qui a ensuite été adapté par les scénaristes Scott Alexander et Larry Karaszewski (Larry Flynt). Et bien sûr, la production a eu accès à des centaines d'heures de vidéo, liées à la couverture médiatique exceptionnelle de l'événément, sans parler des différents livres que les principaux acteurs du procès ont écrit par la suite, pour raconter leur expérience.

Au final, toute l'équipe d'American Crime Story est convaincue par la véracité du travail rendu, comme le souligne le scénariste et co-créateur, Scott Alexander : “Nous sommes très fiers du fait que nous soyons restés aussi proche que possible de la vérité, tout en créant du drame avec une histoire récente.”

La presse américaine est unanime et applaudit The People v. O.J. Simpson : American Crime Story

Bien sûr, on n'est pas dans un documentaire et pour les besoin du drama justement, les scénaristes ont parfois déformé quelques éléments, comme le reconnaît volontiers le producteur, Brad Simpson : "Si nous avons modifié certaines choses, c’est parce que nous devions consolider des choses. On raconte à nouveau cette histoire de manière dramatique. Nous avons donc dû consolider la chronologie et les personnages. Mais en ce qui concerne la pure vérité des faits, j’ai la sensation qu’on a été totalement honnête.”

American Crime Story : la saison 2 tournera autour de l'ouragan Katrina

De toute façon, selon Ryan Murphy (qui a réalisé 5 épisodes au total), il n'a pas été nécessaire d'en rajouter. Certains aspects de l'affaire O.J. Simpson sont tellement fous, qu'ils en deviennent carrément difficiles à admettre : "On n'arrive pas à croire ce qui est arrivé. Certaines choses sont si absurdes que même moi, je doutais parfois. J'ai demandé à revérifier certains éléments, tellement certaines choses, qui ont vraiment eu lieu, sont incroyables."

C'est donc bien la véritable histoire des dessous de l'affaire O.J. Simpson, qu'on pourra découvrir à partir de ce soir, dans la première saison de l'anthologie American Crime Story (avec Cuba Gooding Jr. et John Travolta) sur FX. Même s'il y a fort à parier que, dans les semaines qui viennent, les (vrais) acteurs du procès crieront à la pure invention...

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus


Les plus vues