Alan Ball fête les 15 ans de Six Feet Under en vidéo

Alan Ball fête les 15 ans de Six Feet Under en vidéo

« Cette série n’est pas si sombre. Si ? »

Attention, spoilers ! Cette vidéo est destinée aux spectateurs qui ont vu toute la série.

 

 

« Tout a une fin » disait à l’époque l’accroche de Six Feet Under. Alors que la série culte d’Alan Ball fête ses quinze ans, HBO a célébré l’événement en organisant un marathon télé de tous les épisodes le week-end dernier. Cette semaine, c’est le créateur qui est à l’honneur via une vidéo inédite intitulée « Alan Ball se souvient de Six Feet Under ». Il y revient en rigolant sur les difficultés à promouvoir une histoire de famille de croquemorts. « Quand on a voulu commencer, les gens nous disaient que ce serait impossible à vendre car ce serait trop sombre. Mais cette série n’est pas si sombre. Si ? ».

Alan Ball fête les 15 ans de Six Feet Under en vidéo

Une fin parfaite
Le scénariste et réalisateur, qui a également écrit American Beauty et imaginé True Blood, évoque évidemment l’ultime épisode. Très marquant, il est souvent cité parmi les meilleures fins de séries télé, et son créateur en est visiblement très fier : « On a commencé à rédiger l’histoire de la cinquième saison en sachant que ce serait la dernière. C’est là que quelqu’un a dit : ‘On devrait tuer tout le monde. Avancer dans le temps et montrer la fin de chaque personnage’. J’étais entièrement d’accord. Quelle fin parfaite ! C’est exactement comme ça qu’il fallait terminer cette série. On a tourné dans le désert toute une journée et Lauren (Ambrose, l’interprète de Claire, la petite sœur Fisher) était très émotive, car elle avait grandi avec ce show. »

Alan Ball fête les 15 ans de Six Feet Under en vidéo

Une série à revoir... mais pas d'un seul coup ?
Alan Ball parle aussi de l’évolution de la consommation des séries télé. « Quand on diffusait Six Feet Under, il n’y avait pas encore ce phénomène de ‘binge watching’. Maintenant, les gens peuvent tout regarder d’un coup et ça peut être intéressant. Quoi que pour cette série en particulier, ce n’est sans doute pas très bon pour le moral ? Si vous avez peur de déprimer après avoir vu les cinq saisons en deux jours, prenez plus de temps pour la regarder. Deux semaines, au moins ? C’est une histoire très dense émotionnellement, il vaut mieux prendre son temps. »

Sur le même sujet, il parle évidemment du deuil, notamment atour de la mort de Nate (Peter Krause). « La scène où ils portent tous un toast à sa mémoire m’a fait pleurer comme un bébé. Ca a beau être une fiction, les acteurs ont dû faire le deuil des personnages, c’était fort ». Et intime, précise-t-il en expliquant comment le décès de ses proches lui a inspiré le point de départ de Six feet Under, qui, quinze ans après son arrivée sur HBO, est devenue une référence. Bien que courte, cette vidéo est remplie d’anecdotes intéressantes, et elle donne effectivement envie de revoir l’ensemble de l'intrigue.

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

le bonhomme de neige
La Promesse
Plonger