13 Reasons Why : la nouvelle série Netflix glamourise-t-elle le suicide chez les ados ?

13 reasons why

Le créateur Brian Yorkey répond à la question.

Ce vendredi 31 mars, Netflix mettra en ligne la première saison de 13 Reasons Why, une teen-série dramatique, inspirée du roman à succès de Jay Asher, qui suivra le jeune lycéen Clay Jensen (Dylan Minnette), alors qu'il reçoit un mystérieux paquet adressé à son nom, contenant des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe dont il est tombé amoureux... et qui vient de se suicider ! Dans ces enregistrements, la jeune fille évoque les treize raisons qui l'ont poussée à mettre fin à ses jours. Une histoire romantique macabre, mais qui ne glamourise jamais le suicide, comme le confie le créateur, Brian Yorkey :

"C'est LA bonne question à poser !", répond sans détour le scénariste, rencontré récemment lors d'un événement Netflix à Berlin. "Forcément, on ne va pas l'éluder. On essaye avant tout de faire ressortir la tragédie. On essaye de faire comprendre aux gens ce qui se passe, avant que le drame ne se produise. Pour leur faire comprendre que, peut-être, en agissant différemment, il y a un moyen de s'en sortir."

Et puis 13 Reasons Why ne joue avec la mort. Au contraire, la série choisit volontairement de parler du sujet sensible du suicide chez les ados, pour mieux en définir les contours : "On parle de la douleur du suicide", poursuit Brian Yorkey. "La douleur que ces jeunes laissent derrière eux. Et notamment celle de leurs parents..."

Les 13 premiers épisodes de 13 Reasons Why seront à voir dès vendredi, sur Netflix, partout dans le monde.


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project