DR

Au départ, Damon Lindelof et Carlton Cuse voulaient un final épique dans un magma fumant.

Si vous êtes encore frustrés par la fin de Lost, vous risquez d'avoir un peu de mal à digérer cette révélation de Damon Lindelof et Carlton Cuse. Dans un long entretien accordé au magazine EW, les deux producteurs et scénaristes du show culte, dévoilent cette semaine la fin qui était prévue, à l'origine. Une fin qui aurait certainement été plus spectaculaire et plus éloquente !

Pour bien comprendre, il faut remonter un peu arrière, dans la mythologie de Lost. Lorsque la série nous a plongé dans l'histoire de la DHARMA Initiative, au cours de la saison 3. Dans une salle de classe, on a ainsi appris l'existence d'un terrible volcan en sommeil, quelque part sur l'île ou ses environs.

DR

"On a toujours cherché à utiliser tout ce que le paysage d'Hawaii pouvait nous offrir pour accompagner visuellement notre histoire. On a toujours pensé l'île comme un personnage de la série, ce qui fait que nous étions toujours en train de chercher des éléments qui pourraient lui donner encore plus de profondeur", explique Carlton Cuse dans cette interview.

Lost aura-t-il droit un jour à un reboot ?

Ce volcan aurait donc dû avoir un rôle important. Majeur même. Il aurait dû apparaître dans le final de la série, comme un passage symbolique entre le bien et le mal : "La question a toujours été de savoir comment montrer et adapter à l'écran l'idée que l'île, elle-même, est tout ce qui sépare le monde du feu de l'enfer et de la damnation. Pour nous, la réponse était le volcan". Dans l'épisode final, le volcan devait donc entrer en éruption alors que le personnage de Jack (Matthew Fox) combattait l'Homme en Noir, pour le destin de l'île. "Le volcan était en sommeil depuis le début de la série. Mais au moment de la fin, l'île devenait instable et le volcan explosait !", poursuit Lindelof, qui préceise dans la foulée l'idée précise que les scénaristes avaient en tête :

"On aurait eu beaucoup d'activité sismique et, finalement, il y aurait eu ce grand combat entre les forces du bien et du mal, manifestées à la fin de la série par Jack et l'Homme en Noir, au milieu du magma". 

Une conclusion brillante, aussi symbolique qu'épique ! Alors pourquoi ne pas l'avoir gardée ? Les coûts de production qu'impliquait la mise en scène d'un volcan en éruption ont tué cette belle idée dans l'oeuf. "La chaîne américaine ABC nous a dit : 'Hé les gars ! On vous aime beaucoup. On vous laisse finir la série. Mais ce serait bien de ne pas runier la chaîne au passage..."

Alors Cuse et Lindelof ont laissé tomber et ont appliqué le plan B, qu'on a tous vu (voir vidéo ci-dessus). Aujourd'hui, ils avouent ne pas avoir de regret pour une bonne raison : la Revanche des Sith. Les deux scénaristes craignaient sérieusement que leur combat final, au milieu de la lave, ne soit comparé ad vitam à la séquence final de l'Episode III de Star Wars, "vous savez ce grand et épique combat entre Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi, au milieu d'une planète volcanique... On savait que, quoi qu'on fasse, notre scène aurait eu l'air d'une séquence de Mickey à côté".