DR

Hier Showtime diffusait l'épisode 6 de la saison 4 d'Homeland, « From A to B and Back Again », attendu mardi soir sur Canal Plus Séries. Déjà six épisodes et la saison 4 d'Homeland a fait la moitié du chemin. Premier bilan. Attention, spoilers.

Review  de la série Homeland saison 4, épisode 6 - From A to B and Back Again (attention aux spoilers)Au saut du lit, Carrie annonce à Aayan qu'il part à Londres le soir-même. Intimement convaincu que l'heure du grand départ est arrivée, le jeune homme tient à repasser à l'université pour récupérer quelques affaires. Sur place, il ne met pas longtemps à se rendre compte qu'il a été suivi. Persuadé d'avoir semé ses poursuivants, il retrouve Carrie à la planque... qui est investie dans la seconde par une demi-douzaine d'hommes cagoulés. Le jeune homme prend la fuite et Carrie est traînée manu militari dans un véhicule. Mais les apparences sont trompeuses. Car cette démonstration de force n'était qu'une ruse de l'espionne pour qu'Aayan puisse conduire la CIA à son oncle, le terroriste Haissam Haqqani, qui a feint sa propre mort. Pendant ce temps, Quinn apprend que l'avion de Farhad Ghazi a atterri à Johannesburg, mais l'homme reste introuvable. Plus troublant encore, Saul n'est jamais arrivé aux États-Unis...Arrivée à son sixième épisode, la saison 4 d'Homeland vient donc d'atteindre le seuil symbolique de la mi-saison. Même en restant optimiste, force est de constater que la série tarde à passer la seconde et il faudra attendre la dernière partie de l'épisode pour que le récit connaisse une rupture brutale. Mais quelles en seront les conséquences pour la suite ?Pour l'instant, cela prouve encore et surtout l'instabilité de Carrie et la limite morale de ses actes. D'ailleurs, les scénaristes semblent bien décidés à reposer la question de sa bipolarité, grâce aux coups bas du professeur Boyd, interprété par Mark Moses (Mad Men, Desperate Housewives) mais dont le rôle manque de spontanéité et de subtilité.Plutôt bien troussée quand elle se cantonne au pur thriller, cette première moitié de saison manque d'incarnation. Quand elle est ramenée à ses personnages, Carrie vire antipathique et les seconds rôles qui étaient parvenus jusqu'ici à prendre un peu d'ampleur ne font que traverser l'épisode. A l'issue de « From A to B and Back Again », l'héroïne est brutalement confrontée à ses failles et à sa solitude. Finalement, ce début de saison pose la question de la survie de son héroïne (et en creux, de celle de la série ?). C'est peut-être une bonne chose pour la suite. Découvrez la vidéo du prochain épisodes Qu'avez-vous pensé de cette première moitié de saison ? Homeland saison 4, chaque mardi à 20h50 sur Canal Plus Séries.