DR

Showtime a diffusé dimanche l'épisode 4 de la saison 3 de la série Homeland, « Game On ». Comme le suggère son titre, la série veut passer aux choses sérieuses et fait des révélations étonnantes qui montrent les événements des épisodes précédents sous un nouveau jour. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Review, attention spoilers.

hier était donc diffusé l'épiosode 4 de la saison 3 d'Homeland. Review. Attention spoilersRésignée et fataliste devant l'avenir qui se présente à elle, Carrie a finalement accepté de reprendre son traitement. Plus tôt dans l'épisode, sa nouvelle tentative d'obtenir la clémence du juge et sa sortie de l'institution psychiatrique où elle est cantonnée a fait chou blanc. Elle se morfond dans sa chambre lorsqu'on vient lui apprendre qu'elle est finalement libre de quitter les lieux. Une fois dehors, le représentant d'un mystérieux commanditaire lui propose un deal...Plutôt appréciée ou carrément détestée, cette nouvelle saison de Homeland divise. Évacuons tout de suite la sous-intrigue qui montre encore Dana en fuite avec son ténébreux petit copain. « Game On », quatrième épisode du feuilleton de Showtime, ne devrait laisser personne indifférent, mais pour d'autres raisons. Difficile de ne pas éventer la révélation faite à la fin de l'épisode, si l'on veut juger la qualité globale de ce dernier. Ici plus qu'ailleurs, les apparences sont trompeuses. A quoi joue Saul ? Quelles sont les motivations de Carrie ? Des questions qui trouvent ici, -au moins partiellement-, des réponses. Libre de ses mouvements, Carrie (Claire Danes) retrouve Saul (Mandy Patinkin) chez lui. Celui-ci ne semble pas surpris de la voir et pour cause : son désaveu public, l'internement de Carrie... tout n'était qu'un stratagème monté par le duo pour faire tomber l'homme qui a orchestré l'attentat contre le QG de la CIA la saison dernière. Et pour l'instant, leur plan a l'air de fonctionner.Peut-on en dire autant de la stratégie d'Howard Gordon, le grand manitou du show, qui aura passé un tiers de la saison à planifier son tour de passe-passe, pour s'assurer la crédulité totale du public avant de lui retourner le cerveau ? La révélation, aussi réjouissante soit-elle pour la suite, tremble sur ses fondations. Un producteur de la série, Alex Gansa, a expliqué au site du magazine TV Guide que le duo Carrie-Saul avait commencé à mettre sur pied ce plan au lendemain de l'explosion de la bombe qui a dévasté Langley. Si Carrie était bien au courant, la manœuvre l'a quand même poussée dans ses derniers retranchements, allant jusqu'à générer d'autres réactions extrêmes. Tout n'est pas clair et les suites de ce coup de théâtre seront déterminantes pour Homeland. Les relations entre la jeune femme et son mentor pas vraiment franches peuvent encore nous mener loin. A condition qu'on ne navigue pas à vue comme Dexter vient juste d'en faire la pénible démonstration. Après le choc de la saison précédente, l'accalmie était légitime, pour permettre aux personnages de mieux revenir. Les choses sérieuses peuvent commencer.Et vous, qu'avez-vous pensé de ce cliffhanger ?En France, la série Homeland est diffusée sur Canal Plus.