DR

Peut-être la mort la plus poignante de toute l'histoire de la série. Notre critique.

Tellement de larmes dans les yeux des personnages de Game of Thrones, cette semaine. L'épisode 5 de la saison 6, diffusé hier soir sur HBO (et en France sur OCS), est certainement l'un des plus émouvants, l'un des plus tristes, l'un des plus beaux de toute la série. Attention spoilers !

Game of Thrones, saison 6 : le trailer guerrier de l'épisode 6

Dans sa dernière partie, il a livré l'un des secrets les plus prisés de Game of Thrones : pourquoi Hodor ? L'explication est belle, poignante même : tout est de la faute de Bran ! Le jeune garçon a fait une énorme bêtise, en prenant le risque de voyager seul, sans son Maître. Le jeune Stark s'est alors retrouvé dans le présent, nez à nez avec l'armée des White Walkers et le Night King. Ce dernier sait désormais où se cache la Corneille à trois yeux et son élève. Il va venir pour les tuer. L'attaque est violente, brutale, et se déroule pendant que Bran est en plein trip, dans le passé, à Winterfell. Plus ou moins réveillé par les cris de Meera, il rentre alors dans le Hodor du présent, ce qui provoque une terrible crise, dans le passé, chez Wyllis. Un conflit temporel d'où naîtra le fameux Hodor : alors qu'elle fuit les White Walkers avec Bran, Meera supplie le géant de les retenir, en bloquant la porte. "Hold the Door ! Hold the Door !" répète la jeune fille à l'infini, alors que le gentil protecteur est en train de se sacrifier. Un traumatisme qui résonne jusque dans le passé (où Bran se trouve encore). Wyllis se fixe sur cette idée obsessionnelle, qui deviendra cruciale : "Hold the Door", qui va donc se transformer en "Hodor".

DR

Clairement, le mystère Hodor était juste impossible à deviner. D'autant qu'il ne s'explique qu'en VO (comment faire une traduction qui tienne la route en français ?). Mais quelle jolie révélation. Un paradoxe spatio-temporel combiné au sacrifice ultime, c'est la plus belle fin qu'on puisse imaginer dans Game of Thrones. "On ne l'a pas vu mourir... On ne sait pas s'il est mort pour de bon. Si ça se trouve, il reviendra en White Walker", prévient l'acteur Kristian Nairn dans EW. "Mais c'est vrai que c'est une belle façon de partir. Je ne pouvais pas rêver meilleurs adieux pour ce personnage que j'aime profondément." Les fans ont le même sentiment. Sur Twitter, nombreux sont ceux qui pleurent Hodor à chaudes larmes. Preuve que la série a parfaitement fait son travail avec cette mort qui restera, sans aucun doute.

Notons au passage que Meera est devenue le troisième personnage de Game of Thrones à tuer un White Walker (grâce à une lance armée de Verredragon), après Sam et Jon.

DR

Mais ce n'est pas tout, puisque les Guerriers glacés ont aussi révélé leur plus grand secret : qui sont-ils et d'où viennent-ils ? C'est Bran qui livre la réponse, lors d'un voyage avec la Corneille, très loin dans le passé. Le jeune garçon s'est retrouvé 10.000 ans en arrière et a vu Les Enfants de la Forêt transformer un Homme en White Walker. Mais pourquoi ? "On était en guerre. On se faisait massacrer. Nos arbres sacrés étaient abattus les uns après les autres. On devait se défendre. Contre Vous. Contre les hommes". C'est donc pour vaincre les "Premiers Hommes" que les Enfants de la Forêt ont utilisé cette arme terrible, qui s'est finalement retournée contre eux, et contre toute forme de vie à Westeros.

DR

Justement, il s'est aussi passé beaucoup de choses dans le reste du monde, pendant cet épisode mystique, tragique et historique. Sur les Îles de Fer notamment. Yara Greyjoy, soutenue par son frère, pensait bien pouvoir prendre le Trône de Sel. Mais le Kingsmoot a fini par mal tourner, quand Euron a fait son apparition. Après avoir avoué fièrement le meurtre de son frère, le Roi Balon, il a remporté son duel verbal face à Theon et Yara (insistant lourdement sur le fait que Theon n'a plus de pénis). Les Capitaines n'ont pas mis longtemps à faire leur choix. Euron Greyjoy est le nouveau boss des Îles de Fer et il a un projet bien précis en tête : proposer ses navires à Daenerys, pour qu'elle reprenne les 7 Royaumes. En échange, il compte sérieusement l'épouser. On voit que le garçon ne connaît pas bien la Mère des Dragons. De toute façon, Theon et Yara lui ont piqué toute sa nouvelle flotte. En plein couronnement, le frère et la sœur ont fui leur pays et une mort certaine, avec quelques fidèles et plusieurs navires. Mais pour aller où ? A Meereen ?

DR

Dans la Cité d'Essos, Tyrion et Varys ont réussi à apporter une paix fragile. Mais ils veulent que le peuple soutienne Daenerys, pleinement. Alors le petit Lannister a une idée : il fait venir la Prêtresse Kinvara, pour qu'elle prêche sa bonne parole dans les rues de Meereen. Ca tombe bien, car cette collègue de Melisandre croit dur comme fer que Dany est l'élue du Lord of Light. On a du mal à la prendre au sérieux, après ce qui est arrivé au dernier élu (Stannis) et pour tout dire, on ne l'aime déjà pas beaucoup...

DR

Finalement, à Westeros (on oubliera bien volontiers Arya et son interminable formation sans intérêt à Braavos), cet épisode 6 a aussi vu Sansa retrouver son ancien protecteur. Dans une scène jubilatoire, on a vu le puissant Littlefinger se faire humilier comme jamais par la jeune Stark, qu'il avait envoyé au casse-pipe chez Ramsay. Pour se rattraper, il lui apprend que son Oncle, Brynden Tully, alias Le Silure, a repris son château et a reformé une armée, à Vivesaigues. Une aubaine pour Jon et ses hommes, qui cherchent désespérément de nouveaux alliés, pour faire tomber les Bolton. Encore faut-il qu'il ne s'agisse pas d'une nouvelle ruse de Petyr Baelish.

DR

En tout cas, alors que tout le monde s'apprête à partir en mission de recrutement, pour rallier le plus de Nordiens possibles à la bannière des Stark... Tormund craque complètement sur Brienne. Le temps d'une courte séquence de quelques secondes, l'énorme Sauvageon lance à la Guerrière un sourire réjouissant et hilarant. Cette romance improbable ne fait que commencer. Vivement la suite !