Abaca

Elles sont peu nombreuses, comme Allison Janney hier soir, à avoir eu cet honneur.

Peu de surprises à relever, hier soir, dans le palmarès des Oscars 2018. Mais la victoire d'Allison Janney, si elle était prévue par de nombreux observateurs (dont Première), reste une rare exception dans l'histoire de l'Academy. En effet, la comédienne de 58 ans, épatante en mère tyrannique, dans I, Tonya, est plutôt considérée comme une actrice de séries télé.

La private joke d’Allison Janney aux Oscars: "J’ai réussi par moi-même"

Depuis cinq ans, elle brille dans Mom, la sitcom de CBS, aux côtés d'Anna Faris, dans laquelle elle joue déjà la mère (très abîmée) de l'héroïne. Et avant ça, c'est dans Masters of Sex et surtout dans À la Maison Blanche, que Janney a explosé. Une vraie star du petit écran, plutôt habituée aux Emmys (13 nominations, et 7 récompenses à la clé) qu'aux Oscars, où elle était nommée pour la première fois.

Une marque d'ouverture, de la part des votants, qui prouve encore une fois que la frontière entre ciné et séries se fissure de plus en plus concrètement. D'ailleurs, Allison Janney n'est pas la première actrice de télé ainsi récompensée. Viola Davis, star de Murder chez Shonda Rhimes depuis 2014, a été sacrée l'an dernier pour son rôle dans Fences.

On se souvient aussi de Mo'Nique, couronnée en 2010 pour son rôle dans Precious, peu après avoir réussi à se faire un nom à Hollywood, avec  la sitcom The Parkers.

Patricia Arquette, elle, a eu une importante carrière sur grand écran, dans les années 1990, avec des films marquants comme True Romance, Lost Highway ou Ed Wood. Mais depuis 20 ans, c'est bien à la télévision qu'elle a commencé à avoir un peu reconnaissance, comme en témoignent ses trois nominations consécutives aux Golden Globes, pour le prix de la meilleure actrice, dans une série dramatique, grâce à Medium. Et peu après, alors qu'elle est devenue la star de la série de CBS, Les Experts : Cyber, elle décroche en 2015 le Globe de la Meilleure actrice pour son rôle dans le film Boyhood, qui lui vaudra dans la foulée l'Oscar !

On peut aussi ajouter à cette liste le nom de Melissa Leo, star de la série criminelle Homicide (1993-1997) et actrice de soap, oscarisée en 2011 grâce à Fighter, presque 30 ans après avoir remporté l'Emmy de la Meilleure actrice dans un feuilleton (en 1984), pour son rôle dans All my Childer (La Force du Destin).

Et puis bien sûr, il y a Helen Hunt. En 1998, la jeune femme est la star de la série Dingue de Toi, aux côtés de Paul Reiser. Et grâce à son rôle dans Pour le Pire et pour le meilleur, face à Jack Nicholson, elle décroche la statuette de la Meilleure Actrice, au nez et à la barbe de Kate Winslet, pourtant au sommet du 7e art avec Titanic.