DR
DR [email protected]
DR [email protected]
DR [email protected]
DR Sony Picutres Releasing France
DR [email protected]

Une actrice de Django Unchained accusée d'atteinte à la pudeur

L'actrice Daniele Watts (Django Unchained) accusée d'atteinte à la pudeur

L'actrice Daniele Watts (Django Unchained) accusée d'atteinte à la pudeur

L'actrice Daniele Watts (Django Unchained) accusée d'atteinte à la pudeur

L'actrice Daniele Watts (Django Unchained) accusée d'atteinte à la pudeur

L'actrice Daniele Watts (Django Unchained) accusée d'atteinte à la pudeur

Daniele Watts aurait mieux fait de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler.L'actrice qu'on a pu voir dans le rôle de Coco la soubrette dans le western Django Unchained a fait la une des tabloïds américains le mois dernier, après avoir affirmé que des policiers l'avaient interpelée pour prostitution alors qu'elle était simplement en train d'embrasser son compagnon Brian James Lucas dans la rue. L'actrice afro-américaine de 29 ans s'est emparée des réseaux sociaux pour clamer son indignation et crier au racisme. Sur sa page Facebook officielle, on peut notamment lire : "Aujourd'hui, j'ai été menottée et placée en garde à vue par deux policiers de Studio City, après avoir refusé de reconnaître que j'avais fait quelque chose de mal en montrant mon affection, totalement habillée, dans un lieu public."Dans une tribune publiée sur le site du Los Angeles Times, Daniele Watts s'est insurgée : "Est-ce que quelqu'un aurait appelé la police si nous avions été un couple blanc ? Est-ce que le sergent aurait été aussi zélé pour 'enquêter' sur ce qui n'est clairement pas un crime ? Est-ce que certains biais sont responsables de notre arrestation ? Je pense que c'est probablement le cas."Problème : des vidéos publiées par le site TMZ ont rapidement contredit la version de Daniele Watts et de son chaste baiser. Dans les enregistrements, la jeune femme et son compagnon semblent avoir été surpris en plein coït dans leur voiture, la porte ouverte, devant les studios CBS. Selon le Los Angeles Times, qui est revenu hier sur l'affaire, les amants exhibitionnistes auraient été dénoncés par un passant, qui a appelé la police. Ils sont mis en examen pour atteinte à la pudeur, un délit qui, s'ils en sont reconnus coupables, pourrait leur coûter 1000 dollars d'amende et six mois d'emprisonnement.ET AUSSI :La VDM People : "Prise pour une prostituée"