DR

Cette semaine, le magazine VSD publie un long entretien de Rachida Dati, réalisé avec neuf lecteurs âgés de 20 à 25 ans. L’occasion d’évoquer ses projets, en particulier sa candidature aux élections européennes. En revanche, la ministre de la Justice est restée ferme sur son refus de parler de sa vie privée.Ainsi, à une jeune femme souhaitant savoir si Nicolas Sarkozy est le parrain de sa fille, Zohra, elle répond : "Je pensais que nous n’évoquerions pas les aspects personnels." A un autre lecteur qui lui demande si il lui arrive d’avoir envie de révéler le nom du père de sa fille, elle répète : "Cela relève de ma vie privée." Et quand ce lui-ci insiste par un "mais ça intéresse tout le monde", la réplique est sans appel : "Absolument pas !"Tout juste parle-t-elle de ses relations avec Nicolas Sarkozy et Carla Bruni : "Il est président de la République, et je suis ministre de son gouvernement ; nous servons l’intérêt général. J’ai, par ailleurs, de très bonnes relations avec Carla Bruni-Sarkozy." On n’en saura pas plus !