DR

Après la montée des marches, les honneurs, les soirées passées à faire la fête à Cannes, le devoir rappelle Quentin Tarantino et ce n’est pas forcément de gaieté de cœur qu’il va s’y remettre. En effet, suite à la réaction plus que mitigée de la presse internationale après la projection de son long-métrage "Inglourious Basterds", pour lequel Christoph Waltz a quand même décroché la palme de l’interprétation masculine, le réalisateur retourne en studio pour améliorer le montage. Il devrait enlever certaines scènes et en rajouter d’autres puisque sa version actuelle de 2 h 27 reste en dessous du métrage de 2 h 48 auquel il s’est engagé par contrat !!! Bref, Quentin va en manger des images de Brad Pitt, de Diane Kruger et de Mélanie Laurent, qui en se montrant très proche du réalisateur sur le red carpet a peut-être bien joué son coup… Alors, plus de scènes avec notre petite frenchie dans la version finale ? Les paris sont ouverts !