DR

Paul McCartney joue la carte de la discrétion absolue. L’ancien membre des Beatles aurait demandé à Google de retirer sa maison du moteur de recherche Google Street View, d’après une information révélée par le Sun. La star aurait été inquiète pour sa sécurité.Sa maison, située dans un quartier du nord de Londres, était en effet parfaitement visible, sous toutes les coutures, via le service en ligne. Chacun pouvait donc appréhender les moindres contours de cette propriété, d’une valeur de plusieurs millions de livres. D’après une source citée par le journal britannique : "Il s’est senti destabilisé quand il a appris que tout internaute pouvait avoir une vision à 360 degrés de sa propriété". Paul a déjà bien du mal à se remettre du coût de son divorce, alors laissons-le tranquille...