Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca

Quel bonheur !

Andy Murray soulagé !

Mercredi, l'Espagnol <strong>Rafael Nadal</strong>, bientôt 25 ans, et l'Anglais <strong>Andy Murray</strong>, 24 ans, se sont imposés sur la terre battue de Roland-Garros face au Suédois Robin Söderling et à l'Argentin Juan-Ignacio Chela. Les deux joueurs aux <strong>maillots bleu ciel et shorts blanc</strong> s'affronteront en demi-finale vendredi 3 juin après-midi. Mais d'abord, ils vont pouvoir souffler un peu. Nul doute que leurs petites amies respectives, Maria Francisca Perello pour Nadal, et Kim Sears, pour Murray, sauront les détendre avant leur très attendue rencontre. Car d'après les clichés pris sur le court lors de leur dernier match, s'ils se sont imposés avec aisance, l'Ecossais et le Majorquin étaient tendus. Ils ont surtout manifesté <strong>leur soulagement en fin de partie avec des grimaces et des gestes du poing évocateurs</strong>. Le niveau monte et la rage de vaincre se fait sentir. Une pression normale quand on sait que les quatre meilleurs mondiaux - Novak Djokovic et Roger Federer se sont également qualifiés - se retrouvent pour la première fois dans le dernier carré d'un Grand Chelem ! Bonne chance à eux !

Nadal au plus haut de sa forme

Yes !

Rafael Nadal a enfin retrouvé son niveau de numéro un !

Nadal serre le poing : ça passe !

L'Anglais n'était jamais allé si loin dans la compétition !

Heureux !

Nadal va devoir faire encore plus fort pour gagner le tournoi !

Concentration

C'est bon pour la demi-finale !

Quatrième joueur mondial et peut-être mieux encore ?

Mercredi, l'Espagnol Rafael Nadal, bientôt 25 ans, et l'Anglais Andy Murray, 24 ans, se sont imposés sur la terre battue de Roland-Garros face au Suédois Robin Söderling et à l'Argentin Juan-Ignacio Chela. Les deux joueurs aux maillots bleu ciel et shorts blanc s'affronteront en demi-finale vendredi 3 juin après-midi.Mais d'abord, ils vont pouvoir souffler un peu. Nul doute que leurs petites amies respectives, Maria Francisca Perello pour Nadal, et Kim Sears, pour Murray, sauront les détendre avant leur très attendue rencontre.Car d'après les clichés pris sur le court lors de leur dernier match, s'ils se sont imposés avec aisance, l'Ecossais et le Majorquin étaient tendus. Ils ont surtout manifesté leur soulagement en fin de partie avec des grimaces et des gestes du poing évocateurs.Le niveau monte et la rage de vaincre se fait sentir. Une pression normale quand on sait que les quatre meilleurs mondiaux - Novak Djokovic et Roger Federer se sont également qualifiés - se retrouvent pour la première fois dans le dernier carré d'un Grand Chelem !Bonne chance à eux !