Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca

Classe ?

A l'aise dans tous les styles ?

Robert Pattinson dans la peau d'un businessman !

L?acteur Robert Pattinson <strong>aurait-il rencontré le même succès</strong> s?il n?avait pas incarné un vampire inaccessible et mystérieux&nbsp;? C?est la question que tout le monde se pose. Hissé au rang de star planétaire grâce à la furie provoquée par la saga Twilight, l?interprète d?Edward Cullen <strong>surfe depuis lors sur la vague du succès</strong>, voguant tranquillement d?un rôle à un autre avec la même pression&nbsp;: arriver à convaincre ses détracteurs. Après Remember Me et Water for Elephants, le beau gosse change de style pour se glisser dans la peau de Bel-Ami, aux côtés d?Uma Thurman, ainsi que dans le film Cosmopolis, aux côtés de notre Juliette Binoche nationale. C?est <strong>sur le tournage de ce long-métrage</strong>, qui sortira en 2012, que le beau Robert Pattinson a été aperçu hier, à Toronto, vêtu d?un costume noir et les cheveux tirés en arrière. Lui qui n?est pas réputé pour son assurance face à la foule, ni d'ailleurs pour son élégance, <strong>n?avait pas l?air dans son élément</strong>, dans la peau d?un businessman. Reste à savoir si ce style entrave ou non son charme désormais légendaire ?

Pas top les cheveux en arrière !

Aussi à l'aise que dans la peau d'un vampire ?

L’acteur Robert Pattinson aurait-il rencontré le même succès s’il n’avait pas incarné un vampire inaccessible et mystérieux ? C’est la question que tout le monde se pose. Hissé au rang de star planétaire grâce à la furie provoquée par la saga Twilight, l’interprète d’Edward Cullen surfe depuis lors sur la vague du succès, voguant tranquillement d’un rôle à un autre avec la même pression : arriver à convaincre ses détracteurs.Après Remember Me et Water for Elephants, le beau gosse change de style pour se glisser dans la peau de Bel-Ami, aux côtés d’Uma Thurman, ainsi que dans le film Cosmopolis, aux côtés de notre Juliette Binoche nationale. C’est sur le tournage de ce long-métrage, qui sortira en 2012, que le beau Robert Pattinson a été aperçu hier, à Toronto, vêtu d’un costume noir et les cheveux tirés en arrière. Lui qui n’est pas réputé pour son assurance face à la foule, ni d'ailleurs pour son élégance, n’avait pas l’air dans son élément, dans la peau d’un businessman. Reste à savoir si ce style entrave ou non son charme désormais légendaire ?