DR

Pour la deuxième fois en quelques années, Justin Bieber fait la couverture du célèbre magazine Rolling Stone. Un honneur pour le chanteur canadien, qui succède ainsi aux plus grands ! Mais cette couverture de l'édition du mois d'août 2012 est déjà en train de faire parler d'elle... et d'une manière très négative.Le minet pose les cheveux en pétard, moulé dans un débardeur blanc. Jusque là tout va bien. Mais là où le bât blesse, c'est au niveau de la légende choisie par les journalistes et qui s'étale en toutes lettres sur la couverture : "Justin Bieber, HOT, READY, LEGAL". Traduction ? Le jeune homme est sexy, partant et ce... en toute légalité, puisqu'il a fêté ses 18 ans. Certes, le jeune homme est majeur mais cette légende d'un goût plus que douteux irrite. Le magazine est accusé de pédophilie et certains buralistes, trop gênés, refusent de l'exposer en vitrine.Un gros coup de buzz pour le titre, qui n'en est pas à son coup d'essai. En 2004, la couverture titrait déjà "Hot, ready and legal !" à propos d'une jeune demoiselle baptisée Lindsay Lohan, à l'époque belle comme un coeur et tout juste majeure !