DR

Hier soir, le 5e prime de la Nouvelle Star 2009 s'est achevé sur l'élimination de Lary ! Une vraie surprise ! L'émission, un peu plus rythmée que d'habitude, avait la particularité de compter sur la présence continue de Julien Doré, venu coacher les candidats et les accompagner sur scène. Une présence qui ne faisait que souligner l'absence d'un juré, Sinclair ! Philippe Manoeuvre en a profité pour proférer de jolies phrases assassines ! Nous vous laissons en juger !Après la prestation de Thomas, une reprise de Larusso (!), Philippe Manoeuvre ne peut s'empêcher de critiquer la chanson : "Passons sur la répugnance naturelle que nous inspire cette chanson".Et cette reprise a également inspiré André Manoukian, qui dit au jeune Thomas : "Putain, on aurait dit que c'était Pascal Sevran à la maison !" Et ce n'était pas un compliment !Quant à Lio, sa plus forte critique est allée à Dalé : "Il a plombé la chanson. C'était un marasme." Un marasme qui lui a valu trois rouges !Enfin, les deux dernières phrases cultes ont été adressées à Camélia-Jordana, pour son interprétation, réussie, du "Coup de soleil" de Richard Cocciante. Philippe Manoeuvre, dont ce n'est pas le style musical préféré s'est exclamé : "La chanson, mais quelle choucroute, c'est tarte ! Mais comment as-tu pu t'embarquer à chanter une chanson pareille ?". Et Dédé, lui aimerait que l'adolescente reprenne du Barbara et lui lance : "J'aimerais être l'aigle fondant sur la buse quand elle chantait." Deux jurés très en forme hier soir !