Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca

"Carol c'est un travail d'amour", expliquait dernièrement Cate Blanchett. C'est aussi une belle histoire d'amitié comme le dévoile le tapis rouge de la grande première new-yorkaise.

Amoureuses à l'écran, Cate Blanchett et Rooney Mara ont montré une grande complicité aussi à la ville, bras dessus bras dessous, inséparables aussi sur red carpet.

Stars de la love story féministe et engagé signée Todd HaynesCarol, les deux actrices ont brillé de glamour sophistiqué sur le red carpet de New York.
Et si sous ses allures classiques en robe drappée kaki, la grande dame du cinéma jouait les modeuses modernes et élégantes en Lanvin, la toilette de Cate Blanchett cachait une sex-attitude qu'on ne pouvait voir que de dos révélant à ceux qui la précédaient un corset rose poudré sur sa chute de reins des plus coquins.
Habituée aux looks edgy, l'actrice de Millenium n'a pas failli à sa réputation de fashionista audacieuse en osant la robe de cuir et dentelle, l'oeil lourdement smoky, la peau diaphane et le cheveu sage.

L'histoire de Carol : New York 1952. Carol est élégante, sophistiquée, riche et mariée. En cette veille de Noël, elle erre dans un grand  magasin à la recherche d'un cadeau pour sa fille. Elle y rencontre une jeune vendeuse, Thérèse, spontanée,charmante, fragile. Toutes deux sont seules le soir de Noël. Carole propose alors à Thérèse de partir avec elle pour un voyage improvisé au coeur de l'Amérique. Un road trip au cours duquel elles vont tomber follement amoureuses.
Adaptation de la nouvelle de Patricia Highsmith, intitulée Les eaux dérobées ou Carol.

La bande-annonce de Carol, au cinéma le 13 janvier 2016 : 

Prochainement au Cinéma