DR
E-PRESS PHOTO.COM
E-PRESS PHOTO.COM
E-PRESS PHOTO.COM
E-PRESS PHOTO.COM
E-PRESS PHOTO.COM
E-PRESS PHOTO.COM

Ryan Gosling : "Les poules méritent la même compassion"

Ryan Gosling vole au secours des poules élevées en batterie

Ryan Gosling vole au secours des poules élevées en batterie

Ryan Gosling vole au secours des poules élevées en batterie

Ryan Gosling vole au secours des poules élevées en batterie

Ryan Gosling vole au secours des poules élevées en batterie

Ryan Gosling vole au secours des poules élevées en batterie

Ryan Gosling est un fervent défenseur de la cause animale. Horrifié par les conditions d’élevage des poules pondeuses, l'acteur a publié une lettre ouverte dans laquelle il accuse l’en­tre­prise Cotsco de maltrai­ter les poules exploi­tées dans des condi­tions drama­tiques.Après être parti à la rescousse des truies il y a deux ans, des poussins en 2011, de la volaille de KFC en 2003, et des veaux en 2010, Ryan Gosling prend aujourd'hui la défense des gallinacées. Scandalisé par les conditions d’élevage des poules pondeuses élevées en batterie, dénoncées dans un documentaire de l’association américaine de défense des animaux The Humane Society of the United States, l’acteur interpelle le PDG de la chaîne de distribution Costco, une société de vente au détail, qu'il accuse de "cruauté odieuse" envers ses animaux."Ces images d’une cruauté abjecte montrent des rangées de poules confinées dans des cages immondes, dans lesquelles gisent les cadavres momifiés de leurs congénères - elles mangent, dorment, défèquent et pondent sur ces cadavres -, tandis que des ailes de poules, des pattes et des cous sont pris au piège dans les grilles rouillées de leurs cages", critique-t-il dans une lettre ouverte publiée sur le site Cage Free Future. "Il est affligeant de voir que Costco vende ses œufs avec des emballages trompeurs, sur lesquels on peut voir des oiseaux vivant dans de verts pâturages. Vous avez déjà supprimé la vie en cage pour les veaux et les porcs. Ne pensez-vous pas que les poules méritent la même compassion ?" interpelle l'acteur. Tout en exhortant Costco à prendre exemple sur d'autres entreprises qui respectent la dignité des animaux, Ryan Gosling déclare: "J'espère sincèrement que Costco va établir des plans pour que ses œufs proviennent de poules non détenues dans des cages".Ce n'est pas la première fois que Ryan Gosling prend la défense des animaux. Véritable Brigitte Bardot hollywoodien, l'acteur de 34 ans exigeait déjà en 2003 un traitement plus humain des poulets chez les fast foods KFC et Mc Donalds. Dix ans plus tard il devenait un membre actif de la PETA, ralliait leur combat contre l'écornage des veaux dans des fermes laitières et militait aussi pour que les porcs soient élevés dans de meilleures conditions ("Les cochons dans leurs minuscules cages souffrent au-delà de tout ce qu'on peut imaginer", The Globe and Mail).Ryan Gosling s'illustrera prochainement dans The Nice Guys de Shane Black, un long-métrage sur fond d'affaires criminelles sans lien apparent : retrouver une fille qui a disparu et éclaircir les circonstances de la mort d'une star du porno. L'acteur donnera aussi la réplique à Brad Pitt et Christian Bale dans le prochain long-métrage d'Adam McKay, The Big Short, partagera l'affiche de La La Land de Damien Chazelle avec Emma Watson, et tournera sous la direction de Terrence Malick dans Weightless avec aussi Natalie Portman, Christian Bale, Cate Blanchett et Michael Fassbender.MC

Prochainement au Cinéma