DR

La sexy popstar qui a récemment fait ses débuts d'actrice se met à nue pour Terry Richardson.

Après notamment Virginie Ledoyen, Léa Seydoux, Laetitia CastaKate Moss ou encore Rihanna, c'est aujourd'hui au tour de la très gaulée Rita Ora d'exhiber sa plastique en couverture et dans les pages du magazine Lui

Rita Ora : en attendant la suite de 50 Nuances de Grey, elle pose seins nus en couverture de Lui

Superstar de la pop, fashionista qui inspire les plus grands créateurs, artiste trashy-sexy et depuis peu actrice (elle incarne la soeur de Christian Grey dans la fameuse trilogie érotico-SM 50 Nuances de Grey), la superbe Rita Ora s'est littéralement mise à nu devant l'objectif du grand Terry Richardson, pour les besoins d'un shooting dénudé pour le mensuel français. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à travers une dizaine de clichés tous plus hot les uns que les autres, la plastique de la jolie Britannique n'aura plus de secret pour vous.

DR

Née au Kosovo il y a 25 ans, Rita a grandi en Angleterre et tout est allé très vite pour elle. Du pub de son père où elle chantait le soir aux studios de Jay-Z qui l'a fait exploser, il ne s'est écoulé que quelques mois. Mais depuis, c'est le succès pour cette petite bombe blonde qui déjà vendu la bagatelle de 8 millions d'albums à travers le monde.


Dans l'interview qu'elle a accordée au magazine masculin, Rita revient notamment sur son féminisme : "Je suis pour le Pussy Power, c'est une sorte de cri de raliement. Les femmes doivent se serrer les coudes, être libre et ne pas se laisser déstabiliser par le premier venu. C'est un manifeste féministe. Et en tant qu'artiste, c'est mon devoir de faire passer ce message au plus grand nombre."


Dans la suite des pages, la chanteuse évoque également ses premiers pas au cinéma, dans l'adaptation du sulfureux 50 Nuances de Grey (nous la retrouverons d'ailleurs dans la suite, 50 Nuances plus sombres, aux côtés de Jamie Dornan, Dakota Johnson et Kim Basinger) : "Vous savez, j'étais déjà une grande fan de ce livre. Je l'ai dévoré. C'est coquin mais pas trop, j'aime bien cet érotisme soft."

Kim Basinger, une icône de 62 qui va faire de nouveau fantasmer

Enfin, à propos d'érotisme, la belle confie que son morceau fétiche pour faire l'amour est l'un des siens : "Il faut qu'il y ait le son de ma voix. Mais après, cela dépend naturellement des performances de mon partenaire."


Les photos de Rita Ora par Terry Richardson et l'interview réalisée par Florence Willaert sont disponibles dans le nouveau numéro du magazine Lui.

A lire aussi sur Première