Joy Mangano et Jennifer Lawrence
Abaca

La véritable histoire de Joy Mangano, interprétée par Jennifer Lawrence dans le film Joy.

Joy, le nouveau film de David O. Russell (Fighter, American Bluff, Happiness Therapy...), sera diffusé ce soir sur W9.

Il raconte l'histoire vraie de Joy Mangano, une mère célibataire américaine qui a fait fortune en inventant une serpillière. Qui est cette self-made-woman, interprétée par Jennifer Lawrence ?

 

Abaca

La vraie Joy Mangano, qu'on a pu voir lors de l'avant-première new-yorkaise du film aux côtés des acteurs, a 59 ans lors de la sortie du film et elle est à la tête d'un empire qui pèse des millions. Femme d'affaires, inventrice, star du télé-shopping : Joy Mangano a fait fortune dans les années 90 en imaginant une serpillière révolutionnaire, la Miracle Mop. A l'époque divorcée, peinant à boucler les fins de mois et jonglant entre plusieurs jobs et l'éducation de ses 3 enfants, la jeune mère célibataire utilise ses économies pour concevoir une serpillière que l'on peut essorer sans se mouiller les mains, afin de faciliter la vie des mamans débordées comme elle. Elle en fabrique 100 exemplaires, qu'elle vend sur les marchés et dans des foires, et utilise l'argent récolté pour en produire 1000, qui sont proposés dans une émission de télé-shopping. La serpillière miraculeuse peine à s'écouler, jusqu'au jour où Joy Mangano est invitée à en faire la promotion elle-même, en direct. 18 000 Miracle Mops sont commandés en une demi-heure et c'est le début de la success-story.

 

Joy Mangano
Abaca

Depuis, cette Américaine d'origine italienne n'a cessé de concevoir des produits du quotidien améliorés, comme le Huggable Hanger, un cintre recouvert de tissu qui ne glisse pas, qui s'est vendu à plus de 300 millions d'exemplaires. Joy Mangano a déposé une centaine de brevets, ses inventions sont présentes dans tous les foyers et elle est une vraie star des émissions de télé-shopping. La femme d'affaires, qui a fait fortune dans le domaine des produits ménagers et n'envisage pas un seul instant de prendre sa retraite, explique : "Je pense que mes produits ont eu du succès car ils s'adressent au plus grand nombre. Je suis comme tout le monde, je suis une maman, je travaille, j'ai une maison à entretenir et des choses à ranger. Nous avons tous certains besoins similaires et mes produits y répondent".

Une belle histoire de réussite très américaine qui ne pouvait que plaire à Hollywood. Joy Mangano est d'ailleurs la productrice de son biopic.

 

DR

La bande-annonce de Joy :

 

Prochainement au Cinéma