Primaire de droite : Mathieu Kassovitz appelle à voter blanc

Mathieu Kassovitz

"Sans le vote blanc nous ne sommes qu'un ersatz de démocratie. Sans le vote blanc, vous n'avez pas le choix complet, celui de participer à la vie démocratique en votant contre L'ENSEMBLE du système politique."

Ce dimanche, les électeurs pourront choisir entre François Fillon et Alain Juppé lors du deuxième tour de la primaire de droite.

L'occasion de republier le "Requiem pour un vote blanc" de Mathieu Kassovitz.

Le réalisateur et acteur avait partagé, à la veille du premier tour, sa réflexion sur la démocratie dans une tribune sur le Huffington Post.

"Pour éviter que les choses n'empirent, nous avons la responsabilité de reprendre les commandes de cette magnifique évolution humaine qu'est la démocratie", affirme le réalisateur de La Haine.

Evoquant l'élection de Donald Trump, il poursuit : "Nous sommes témoins depuis 15 ans de la descente aux enfer de nos démocraties au profit d'une démagogie populiste destinée à effrayer puis rassurer le troupeau de moutons apeurés que nous sommes devenus. La propagande a remplacé l'information pour s'assurer que nous ne sortions pas des rails, de peur de ne plus faire partie du troupeau et mis à l'écart."

"Heureusement, nous sommes de plus en plus conscients (...) que les politiciens ne sont au contrôle de rien, et qu'ils ne sont pas plus savants que vous et moi, et parfois moins, ce qui rend soudain le choix démocratique plus difficile qu'on ne l'aimerait. Nous votons plus souvent CONTRE, que POUR et cela n'est pas sain pour notre république", estime celui qu'on peut voir dans l'excellente série Canal + Le Bureau des Légendes.

Pour tous les désabusés de la politique, qui ne croient ni en l'un ni en l'autre, Mathieu Kassovitz rappelle l'existence du vote blanc, plus utile que l'abstention : "Sans le vote blanc nous ne sommes qu'un ersatz de démocratie. Sans le vote blanc, vous n'avez pas le choix complet, celui de participer à la vie démocratique en votant contre L'ENSEMBLE du système politique (...) 49% d'abstention ça donne un fou dangereux à la Maison Blanche. En France nous ne sommes pas loin de ce genre de chiffre... et de ce genre de candidat(e)."

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues