DR
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca

PHOTOS - Louise Bourgoin, Agathe Bonitzer et Pauline Etienne, trois séduisantes Religieuses

Louise Bourgoin à l'avant-première de "La Religieuse", à Paris, le 12 mars 2013.

Louise Bourgoin, Guilluame Nicloux, Pauline Etienne et Agathe Bonitzer à l'avant-première de "La Religieuse", à Paris, le 12 mars 2013.

Pauline Etienne à l'avant-première de "La Religieuse", à Paris, le 12 mars 2013.

Pauline Etienne à l'avant-première de "La Religieuse", à Paris, le 12 mars 2013.

Louise Bourgoin à l'avant-première de "La Religieuse", à Paris, le 12 mars 2013.

Louise Bourgoin à l'avant-première de "La Religieuse", à Paris, le 12 mars 2013.

Louise Bourgoin à l'avant-première de "La Religieuse", à Paris, le 12 mars 2013.

Louise Bourgoin à l'avant-première de "La Religieuse", à Paris, le 12 mars 2013.

Après avoir présenté La Religieuse, le mois dernier, dans le cadre de la 63e Berlinale, toute l'équipe du film de Guillaume Nicloux était réunie hier soir à Paris afin d'assister à l'avant-première française de ce film qui débarquera sur nos écrans dès la semaine prochaine.Ainsi, la ravissante actrice française Louise Bourgoin, 31 ans, a fait son effet sur le tapis rouge parisien de l'UGC Ciné-Cité des Halles où se tenait cette présentation attendue.Dans un look des plus glamour - noir et gris -, la superbe Louise a attiré tous les regards dans son rôle de femme fatale aux yeux de velours, portant comme unique touche de couleur un rouge à lèvres rutilant.La jeune actrice vue dans La Fille de MonacoAdèle Blanc-Sec, et L'Amour dure trois ans était entourée pour l'occasion de son réalisateur, mais aussi du reste de ce jeune et charmant casting, avec les présences également de Pauline Étienne et Agathe Bonitzer (actuellement à l'affiche de Au bout du Conte), alors que la mythique Isabelle Huppert a brillé par son absence.L'histoire de La Religieuse : XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans "le monde". Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes. La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté.La bande-annonce de La Religieuse, en salles le 20 mars : 

Prochainement au Cinéma