DR

Elle peut vraiment tout jouer.

3 Oscars, 19 nominations, 8 Golden Globes... Meryl Streep met tout le monde d'accord.

Et l'actrice de 66 ans a encore fait des merveilles lundi soir lors de la soirée de gala du 2016 Public Theater à New York. L'héroïne de Kramer contre Kramer, Le Choix de Sophie et Out of Africa est montée sur scène dans la peau de Donald Trump, le temps d'un numéro aussi délirant qu'impressionnant de réalisme.

Le visage tartiné de fond de teint orange, ses cheveux rassemblés sur le haut du crâne pour ressembler à la moumoute du candidat républicain, l'actrice avait soigné les moindres détails, de la cravate rouge à la fausse bedaine, sans oublier les lèvres pincées.

DR

Mais son interprétation de l'opposant à Hillary Clinton ne saurait se limiter à un déguisement et comme toujours, Meryl Streep était impeccable, reproduisant à la perfection la gestuelle et les intonations du milliardaire. L'actrice qu'on a déjà pu voir dans le registre de la comédie musicale dans Mamma Mia a même poussé la chansonnette en reprenant le titre "Brush Up Your Shakespeare" du musical Kisse me, Kate, en y adaptant les paroles à la campagne de Donald Trump, sous les acclamations du public.

"Totalement son idée, de A à Z", a précisé Oskar Eustis, le directeur artistique du Public Theater : "Il y avait des sceptiques, il y en avait qui doutaient, mais Meryl Streep ne faisait pas partie de ceux là. Elle était absolument sûre de pouvoir le faire. Personne ne l'avait vue avec son costume et son maquillage jusqu'à ce qu'elle monte sur scène."

L'actrice Kate Burton, qui partageait sa loge avec Meryl Streep, l'a vue se préparer : "Elle nous montrait ce truc que fait tout le temps Donald Trump. Apparemment, il fait tout le temps ça, il fait semblant de fermer sa veste mais il ne va pas jusqu'au bout, et il recommence, il la referme encore. Elle l'a traité comme elle traiterait ses plus grands rôles : elle a travaillé dessus non stop".

Si la performance de "Meryl Trump" a ravi l'audience du Public Theater et fait le buzz sur les réseaux sociaux, la star a fait savoir qu'elle n'était pas prête à renouer avec l'autobronzant : "J'apprécie l'intérêt, mais c'était un coup unique, la seule apparition que je ferai dans la peau de ce personnage."

DR