Madonna accusée d'apologie du terrorisme

Madonna

Lors de la Marche des Femmes, elle a parlé de "faire exploser la Maison Blanche".

Encore un scandale pour Madonna

La star engagée a créé la polémique avec son discours prononcé lors de la Marche des Femmes à Washington. En cause, l'expression "faire exploser la Maison Blanche", percue par certains commentateurs comme une apologie au terrorisme. Bravant le froid, la Reine de la Pop s'est exprimée devant un parterre de manifestants et de journalistes. Evoquant l'arrivée de Donald Trump aux commandes du pays, la Madone a déclaré : "Je suis en colère. Oui, je suis outrée. Oui, j'ai affreusement souvent pensé à faire exploser la Maison Blanche. Mais je sais que ça ne changerait rien".

La star de 58 ans a poursuivi par un message d'amour universel  : "Nous ne pouvons pas sombrer dans le désespoir. Comme le poète W. H. Auden l'a écrit un jour à l'aube de la Seconde Guerre Mondiale, nous devons nous aimer les uns les autres ou mourir. Je choisis l'amour. Qui est avec moi ?"

Le discours de Madonna à la Women's March : 

Devant l'ampleur prise par ses propos sur la Maison Blanche, Madonna a été contrainte de se justifier sur Instagram. "Je ne suis pas quelqu'un de violent, je ne fais pas l'apologie de la violence et c'est important que les gens entendent et comprennent mon discours dans son intégralité plutôt qu'une phrase sortie brutalement de son contexte", a-t-elle rappelé. 

"Je me suis exprimée avec des métaphores et j'ai partagé deux façons de voir les choses : l'une qui se veut pleine d'espoir, l'autre qui ressent de la colère et de l'outrage, ce que j'ai personnellement éprouvé. Cependant, je sais qu'agir sous l'effet de la colère ne résout rien.  Et que la seule manière de changer les choses pour le meilleur est de le faire avec amour".

Yesterday's Rally. was an amazing and beautiful experience. I came and performed Express Yourself and thats exactly what i did. However I want to clarify some very important things. I am not a violent person, I do not promote violence and it's important people hear and understand my speech in it's entirety rather than one phrase taken wildly out of context. My speech began with " I want to start a revolution of love." I then go on to take this opportunity to encourage women and all marginalized people to not fall into despair but rather to come together and use it as a starting point for unity and to create positive change in the world. I spoke in metaphor and I shared two ways of looking at things — one was to be hopeful, and one was to feel anger and outrage, which I have personally felt. However, I know that acting out of anger doesn’t solve anything. And the only way to change things for the better is to do it with love. It was truly an honor to be part of an audience chanting “we choose love”.

Une photo publiée par Madonna (@madonna) le


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Volontaire
7 Minuti
Ocean's 8

PREMIÈRE ACTUS