DR Lucasfilm
DR
DR
DR
DR
DR

Révélation, descente aux enfers, retour en grâce : la Princesse Leia a mené une vie tumultueuse.

Carrie Fisher nous a quittés.

L'inoubliable Princesse Leia de la saga Star Wars, décédée à 60 ans des suites d'une crise cardiaque, a mené une vie hors-norme. Célébrité, addictions, troubles mentaux et vie privée tumultueuse : retour sur le destin exceptionnel de Carrie Fisher.

Carrie Frances Fisher n'a jamais rien connu d'autre que les lumières hollywoodiennes. L'actrice est née le 21 octobre 1956 à Beverly Hills, dans une famille du show-business. Son père, Eddie Fisher, est chanteur ; sa mère Debbie Reynolds est actrice. Alors qu'elle n'a que 2 ans, son père quitte le foyer pour vivre avec la croqueuse d'hommes Elizabeth Taylor. Elle grandit auprès de sa mère, qu'elle suit en tournée. Attirée par la scène, Carrie Fisher fait ses premiers pas sur les planches de Broadway à l'âge de 17 ans, dans la comédie musicale Irene.

Deux ans plus tard, elle passe le casting qui va changer sa vie : celui de La Guerre des Etoiles. La jeune femme convainc George Lucas, qui lui offre le rôle de la Princesse Leia, le personnage féminin le plus important de son univers. Lorsque le film de SF culte sort en 1977, Carrie Fisher n'a que 21 ans et devient une superstar. Une notoriété soudaine difficile à gérer. La jeune actrice, qui fréquente à l'époque le musicien Paul Simon (la moitié du duo Simon & Garfunkel), souffre de troubles bipolaires et consomme de plus en plus d'antidépresseurs.

Lorsqu'elle rempile pour jouer la Princesse Leia dans L'Empire contre-attaque (1980) puis dans Le Retour du Jedi (1983), elle est accro à l'alcool et à la cocaïne. Des années plus tard, l'actrice révélera dans ses mémoires qu'elle a survécu à une overdose et que "progressivement, elle a réalisé qu'elle prenait plus de drogue que les autres". Malgré le succès phénoménal de chaque volet de la saga Star Wars, la compagne de Han Solo n'est pas heureuse et décide de prendre ses distances avec le cinéma.

Des amours tumultueuses

L'actrice fréquente plusieurs hommes à la fois. Alors qu'elle vit avec Paul Simon, elle se fiance à l'acteur Dan Aykroyd, qui lui demande sa main sur le tournage des Blues Brothers. Finalement, le mariage est annulé et elle retourne avec Paul Simon, qu'elle finit par épouser en 1983. Ils divorcent un an plus tard, mais continuent de se fréquenter pendant des années.

Carrie Fisher rencontre ensuite l'agent d'artistes Bryan Lourd, qu'elle décrit comme "son second mari", même s'ils n'ont jamais été unis officiellement. Avec lui, l'actrice tourmentée a une fille, Billie, née en 1992. Mais alors que leur enfant n'a qu'un an, Bryan Lourd quitte la star pour un homme. "Il m'a dit que je l'avais rendu gay", confiera plus tard l'actrice, en précisant que son addiction à la cocaïne et à la codéine était fortement responsable du naufrage de leur relation.

Reconversion

Carrie Fisher sélectionne scrupuleusement les scénarios et ne fait que de rares apparitions au cinéma. A la place, elle se consacre à l'écriture, de scénarios notamment. Elle publie cinq romans, dont un - Bons Baisers d'Hollywood - est adapté au cinéma par Mike Nichols avec Meryl Streep et Shirley MacLaine. Elle écrit également les textes de la cérémonie des Oscars en 1997, 2002 et 2007. L'ex star médiatique aime toujours autant le cinéma, mais travaille dans l'ombre.

"Si j'avais su que le rôle de la Princesse Leia m'apporterait le statut de célébrité qui a rendu la vie de mes parents compliquée, je l'aurais refusé", écrit-elle dans ses mémoires Wishful Drinking, sortis en 2008. Dans ce récit personnel, suivi d'une autre autobiographie sortie en 2001 (Shockaholic), Carrie Fisher exorcise ses démons et évoque avec honnêteté son trouble bipolaire, sa fragilité et ses addictions, ainsi que leurs conséquences sur son entourage.

Retour en grâce

En 2013, l'actrice déchaîne les passions en annonçant qu'elle reprend le rôle de la Princesse Leia dans Le Réveil de la Force. 32 ans après Le Retour du Jedi (elle n'apparaît pas dans la prélogie), Carrie Fisher se sent enfin prête à renouer avec Star Wars.

L'actrice - dont la dernière apparition au cinéma remonte à Maps to the Stars, où elle joue son propre rôle - a perdu plus de 20 kilos pour son retour sous le feu des projecteurs. Et dans le film le plus attendu de l'année 2015, c'est une Leia aux cheveux gris, mais svelte et apaisée dans les bras d'Harrison Ford, que les fans ont l'immense plaisir de retrouver. La Princesse devenue Général ne compte pas s'arrêter là : elle a signé pour Star Wars: Épisode VIII, en salles le 15 décembre 2017.

La fin

Malheureusement, l'actrice est victime d'une crise cardiaque dans un avion qui relie Londres à Los Angeles le 23 décembre. Quatre jours plus tard, elle succombe, confirmant définitivement que 2016 a été une année meurtrière pour la pop culture.

HOLLYWOOD PLEURE LA DISPARITION DE CARRIE FISHER

Prochainement au Cinéma