Abaca

Que ce soit Kanye West, Madonna, Kate Moss, Paul McCartney, Iggy Pop ou encore Emmanuelle Béart ou Johnny Hallyday c'est tout le star-system qui, depuis le 10 janvier 2016 rend hommage à David Bowie. Aujourd'hui, le réalisateur Christopher Nolan se souvient de sa rencontre avec l'artiste.

Dans une interview accordée au magazine Entertainment Weeklyle réalisateur britannique se rappelle comment il a persuadé le musicien à jouer un rôle dans son film Le Prestige, raconte ses souvenirs de tournage et comment il était intimidant de travailler avec quelqu'un dont on est fan.

Les 10 meilleurs rôles de David Bowie au cinéma

"Quand on était en train de travailler sur le casting du Prestige, on a eu beaucoup de mal pour le personnage de Nikola Tesla. Tesla était le genre de personnage en avance sur son temps, avant-gardiste, et quelque part il m’a rappelé L’Homme qui venait d’ailleurs. En tant que plus grand fan de Bowie au monde, dès que j’ai fait ce lien, il semblait pour moi la meilleure personne capable de jouer ce rôle. Il avait ce statut iconique requis, et il était un personnage aussi mystérieux que Tesla avait besoin de l'être", raconte Christopher Nolan.

Mais s'il est évident pour le cinéaste que David Bowie doit être dans son film, Christopher Nolan confie à quel point il a été difficile de convaincre la star d'accepter le rôle : "Ça m’a pris du temps de le convaincre, même s’il avait dans un premier temps refusé le rôle la première fois. C’est la seule fois dont je me souviens qu’un acteur me disait non. J’ai tout fait pour lui expliquer qu’il était parfait pour ce rôle. Pour être honnête, je lui ait même avoué que s’il n’était pas d’accord pour faire cette scène, je n’avais aucune idée vers où j’allais. Je peux dire que je l’ai supplié", se souvient-il. 

DR

Après supplication, David Bowie accepte finalement d'interpréter le scientifique aux folles expériences sur l'électricité du Prestige et tourne sous la direction de Christopher Nolan pendant "quatre ou cinq jours". Une expérience "merveilleuse" pour le réalisateur : "L’avoir eu sur le tournage a été une expérience formidable. Intimidante, en premier lieu. Il avait un niveau de charisme au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer, et tout le monde y réagissait. Je n’ai jamais vu une équipe de film répondre de cette manière à la star d’un film, quelque soit son importance. Et pourtant, il restait courtois et comprenait l’effet qu’il avait sur les gens. Tout le monde a une pensée affectueuse lorsqu’ils pensent au temps passé avec lui. J’ai travaillé brièvement avec lui, quatre ou cinq jours, mais j’ai tout de même eu l’occasion d’avoir quelques moments de discussion, qui sont désormais de véritables trésors que je garde".  

DR

"De cette expérience, je suis toujours capable de dire que je suis son plus grand fan, et un fan qui a eu la miraculeuse chance de travailler avec lui. J’ai aimé le fait d’avoir collaboré avec lui, et j’ai toujours la même fascination pour son travail et son charisme. C’était magique", conclut-il.

Christopher Nolan est actuellement en tournage en France, à Dunkerque, pour Dunkirk (au cinéma le 21 décembre 2017) son prochain long-métrage sur l'Opération Dynamo, pendant la Seconde Guerre Mondiale, qui permit d'évacuer vers l'Angleterre, en mai-juin 1940, 340 000 soldats britanniques et français encerclés à Dunkerque par les troupes allemandes.
Tom Hardy, Mark Rylance et Kenneth Branagh sont au casting.

L'histoire du Prestige : Londres, au début du siècle dernier... Robert Angier et Alfred Borden sont deux magiciens surdoués, promis dès leur plus jeune âge à un glorieux avenir. Une compétition amicale les oppose d'abord l'un à l'autre, mais l'émulation tourne

La bande-annonce du Prestige :  

 

A lire aussi sur Première

La descente aux enfers de Charlie Sheen

Charlie Sheen a révélé mardi qu'il était séropositif, dans une interview à la chaîne NBC. Et alors qu'il assure avoir informé chacune de ses conquêtes de son statut médical, une de ses ex, l'actrice pornographique Bree Olson, affirme aujourd'hui le contraire.