DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Ashley et Mary-Kate Olsen dans Deux jumelles dans l'ouest en1994

Ashley Olsen et Mary Kate Olsen en 1994

Ashley et Mary-Kate Olsen dans Les jumelles s'en mêlent en 1998

Ashley et Mary-Kate Olsen en 1999

Ashley et Mary-Kate Olsen dans Vacances sous les tropiques en 2001

Ashley et Mary-Kate Olsen en 2001

Ashley Olsen et Mary Kate Olsen en 2005

Ashley et Mary-Kate Olsen dans Vacances sous les tropiques en 2001

Depuis La Fête à la Maison, Ashley et Mary-Kate ont bien changé.

Ashley et Mary-Kate Olsen ont 30 ans.

On les a connues hautes comme trois pommes. Les enfants de la fin des années 80 et du début des années 90 ont même longtemps cru qu'elles n'étaient qu'une seule et même personne puisqu'elles jouaient toutes les deux la petite Michelle Tanner dans la sitcom La Fête à la Maison.

DR

Puis cette même les génération les a vu grandir dans des séries et téléfilms familiaux exploitant leur gémellité : Sarah et Julie n'en font qu'à leur tête, Doubles Jumelles, doubles problèmes, Deux jumelles dans l'Ouest,  Les jumelles s'en mêlent, Totalement jumelles...  Face à la caméra, les soeurs Olsen passent des gamines espiègles aux ados en crise, grandissant avec leur public.

DR

Au cinéma, même recette : les deux petites blondes au nez en trompette et aux yeux verts ronds comme des billes jouent les chipies dans des comédies, qui sortent souvent directement en DVD. Et pendant ce temps, si elles ne concourent pas pour un Oscar, elles amassent une sacrée fortune. Vedettes bankables pour pré-ados, Ashley et Mary-Kate Olsen ont été bien conseillées et ont su monétiser leur image très jeunes. A la tête d'un fan club à l'inscription payante dont elles font la promo au début de chacun de leurs films, elles monnayent leurs photos dédidacées et vendent posters, casquettes, agendas, portes-clés et T-shirts dérivés sur catalogue.

Des poupées au maquillage en passant par les baladeurs et les calendriers : les soeurs Olsen ne loupent aucune opportunité et s'imposent comme les reines du marketing des années 90. Mais à l'écran, celles qui n'ont jamais été séparées commencent à en avoir marre d'être interchangeables. Délaissant progressivement les comédies familiales, elles se concentrent sur les différentes lignes de vêtements qu'elles commercialisent.

En 2004, alors qu'elles figurent sur la liste Celebrity 100 de Forbes depuis deux ans, les jumelles soufflent leur dix-huitième bougie. C'est également l'année où elles sont pour la dernière fois réunies à l'écran, dans Une journée à New York. Devenues des it-girls, connues et copiées pour leur style "boho", elles cumulent les collaborations et les contrats d'égéries. En 2006, elles lancent leur griffe, The Row. Si leur maigreur et leurs choix parfois controversés - comme celui de porter de la vaie fourrure - leur valent des critiques virulentes, leur marque est un carton. 

DR

Depuis dix ans, les soeurs Olsen collectionnent les awards dans le domaine de la mode et promènent leurs étranges silhouettes drapées dans des robes et des manteaux XXL sur les tapis rouges des événements fashion du monde entier. Si c'est à nouveau ensemble qu'elles connaissent le succès, plus de risque de les confondre : Mary-Kate Olsen a fait de nombreuses retouches à son visage. Et au cinéma, c'est du côté de leur petite soeur Elizabeth Olsen qu'il faut désormais regarder.

DR

 

Prochainement au Cinéma