Abaca

Philippe Lacheau donne de sa voix pour le film d'animation Pierre Lapin, et nous parle des films qui ont marqué sa vie.

Après les cartons Babysitting et Alibi.com, Philippe Lacheau délaisse sa bande de potes. Dans Pierre Lapin, comédie d’animation so british et déjantée, l’acteur double un lapin qui organise une grosse teuf dans un potager voisin. 

Le film qui...

...ne se regarde qu’entre potes ?

J’ai le souvenir d’être allé voir La Haine en bande. On était une quinzaine et à la sortie, on était en transe. Sinon, Mary à tout prix. Ça nous avait mis une grosse claque parce qu’on n’avait jamais vu une comédie aussi cash en France. Il y avait tellement de fous rires dans le public qu’on n’entendait plus les dialogues !

...s’apprécie mieux dans un état second ?

Je ne bois pas et je ne fume pas, mais s’il y a un film où je me suis dit qu’il fallait être défoncé pour le comprendre, c’est Mulholland Drive. Un ami m’avait passé le DVD en me disant : "Tu vas voir, c’est super compliqué." Je me rappelle que sur la jaquette, il y avait même des clés pour comprendre l’histoire. Moi, je me sentais plus malin que les autres alors je n’y ai pas fait attention et, résultat, j’ai rien compris du tout. Je pense qu’être dans un état second m’aurait bien aidé et je mets au défi quiconque de m’expliquer ce que le film raconte. (Rires.)

...devrait être envoyé aux extraterrestres pour établir un contact avec eux ?

Pas La Soupe aux choux. J’aurais trop peur qu’ils soient vexés de l’apparence qu’on leur donne dans ce film. Que ce soit les combinaisons jaunes avec les oreilles rouges ou leur façon de parler en faisant des bruits chelous, ce n’est vraiment pas flatteur pour eux. J’aurais trop la trouille qu’ils se disent : "Attends, c’est comme ça qu’ils nous imaginent ces débiles ?"

...vous a permis de draguer ?

L’Arnacoeur, parce qu’à l’époque je disais aux filles que je jouais dedans. J’étais super fier, j’en parlais à tout le monde en racontant que j’avais le premier rôle car j’apparaissais en premier dans le film. (Rires.) En vrai, c’était ma première expérience au cinéma et ce n’était qu’un petit rôle. Bon… ça ne fonctionnait pas vraiment pour la drague parce que les filles étaient surtout en extase devant Romain Duris.

...vous remonte le moral en cas de coup dur ?

C’est bizarre mais je dirais Seven, qui est mon film préféré. Brad Pitt et Morgan Freeman sont tellement dans la merde que ça te fait relativiser. C’est vraiment un chef-d’oeuvre et j’ai beaucoup d’empathie pour ces personnages qui traversent une aventure très dure et hyper glauque. Du coup, devant, tu te dis que tes problèmes ne sont pas si graves et tu kiffes ta vie.

Prochainement au Cinéma