Le film qui ... de Jason Bateman

Jason Bateman Ozark

L'acteur de Arrested Development nous parle des films qui l'ont marqué. 

À l'occasion de la sortie de la nouvelle série Netflix, Ozark, Première s'est plongé dans ses archives pour vous faire découvrir les films qui ont marqué Jason Bateman. Nous l'avions rencontré en 2011, pour la sortie de Échange standard de David Dobkin

Le film qui ...

... Vous a donné envie de faire ce métier ? 

Quand j'étais gamin, mon père, scénariste et réalisateur m'emmenait voir les grands drames de la fin des années 70 : Le Parrain, Kramer contre Kramer, Le Verdict, Apocalypse Now... Tous ces films qu'on ne produit plus de nos jours. J'ai très vite voulu devenir Dustin Hoffman ou Al Pacino. Mais le vrai déclic est venu lorsque j'ai découvert Robert De Niro dans La Valse des pantins

... Vous a donné envie de changer de métier ? 

C'est plus la condition même de l'acteur qui m'a parfois donné envie de tout plaquer. Votre carrière dépend totalement du désir des autres. Ce n'est pas le genre de boulot où vous pouvez rester trois heures de plus au bureau pour impressionner le patron et tenter d'obtenir une promotion. Tout ce que vous pouvez faire, c'est attendre que le téléphone sonne. Et il n'y a rien de plus frustrant. 

... Ne quitte jamais votre lecteur DVD ? 

J'ai particulièrement usé mes DVD de 2001 : l'Odyssée de l'espace et d'Apocalypse Now, mais je crois que Fargo reste le film que j'ai le plus vu. L'écriture, la musique, les acteurs... Impossible de s'en lasser. Je connais peud e réalisateurs qui peuvent se vanter d'avoir une filmo aussi irréprochable que celle des frères Coen. 

Ozark, la nouvelle bonne surprise de l'été de Netflix (critique)

... Vous était interdit quand vous étiez jeune ? 

Porky's de Bob Clark. J'étais quand même allé le voir avec mon père, qui est sorti furieux de la salle et s'en voulait à mort de m'y avoir emmené. Il trouvait ça d'une vulgarité inouïe. Avant la sortie d'Échange standard, j'ai donc préféré l'avertir qu'il s'agissait d'une comédie assez trash dont certaines scènes ne seraient probablement pas à son goût... On s'est parlé plusieurs fois par e-mail depuis, et bizarrement, il ne m'a rien dit sur le film. Soit il ne l'a pas vu, soit il a honte de son fils ! 

... Vous fait pleurer comme une fillette ? 

Je me rapeplle avoir fondu en larmes à la fin de Precious de Lee Daniels. Je ne sais pas vraiment pourvoir mais j'ai aussi beaucoup pleuré devant Le Nouveau Monde de Terrence Malick. Je pleure énormément au cinéma, en fait. Je suis souvent obligé de rester jusqu'à la fin du générique pour sécher mes larmes et quitter la salle avec un semblant de dignité. 

... Vous a fait tomber amoureux de son actrice ? 

Quand j'étais ado, j'avais complètement craqué sur Diane Lane dans I Love You, je t'aime, de George Roy Hill, une histoire d'amour entre une jeune Américaine et un Français. Évidemment, j'ai ensuite essayé d'apprendre votre langue au lycée. Ce fut un désastre. 

... Vous procure le plus de plaisir coupable ? 

Il y a quelques mois, je suis allé voir le film sur Justin Bieber ["Never Say Never"], que j'ai adoré. j'ai même pleuré lorsqu'il fait monter une fille sur scène et l'assoit sur ses genois pour qu'elle chante la chanson pendant qu'il l'accompagne à la guitare. Vu que c'était en 3D, j'avais des larmes qui coulaient sur les lunettes. J'ai connu des moments plus glorieux, mais j'assume. 

Ozark sort ce vendredi 21 juillet sur la plateforme Netflix

Commentaires

A lire aussi sur Première

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre