Le discours puissant de Natalie Portman pendant la Marche des Femmes

Natalie Portman Black Swan

"Les critiques de cinéma parlaient de ma poitrine naissante…"

Ce week-end s’est déroulée la Marche des Femmes, à Los Angeles. Dans le cadre de cette manifestation pour l’égalité des sexes, plusieurs stars ont pris la parole, comme Scarlett Johansson  ou Natalie Portman, qui avait déjà fait sensation aux Golden Globes en insistant sur le fait que la catégorie "meilleur réalisateur" ne comprenait que des hommes. Avec des mots forts et ne parvenant pas à cacher son émotion, l’actrice a détaillé au micro de la Women's March comment elle avait été "sexualisée" depuis son premier film, Léon, de Luc Besson. "J’étais tellement contente, quand le film est sorti l’année de mes 13 ans, que mon travail, mon jeu, puissent toucher le public. J’ai ouvert ma première lettre de fan toute enthousiaste… pour y lire le fantasme d’un homme qui rêvait de me violer. Un décompte a été lancé sur ma station de radio locale jusqu’au jour de mes 18 ans, car c’est à cet âge que cela deviendrait légal de coucher avec moi. Les critiques de cinéma parlaient de ma poitrine naissante. " Elle explique ensuite à quel point ce type de réactions a eu un lourd impact sur sa carrière (refus systématique des scènes de baisers et de nu durant des années), et sur sa vie de femme (choix de vêtements "prudes", construction d’une image d’actrice "intello"…) pour se protéger.

Natalie Portman aurait "100 histoires à raconter" à propos de harcèlement sexuel

La vidéo, traduite par Brut, est disponible ci-dessous :


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Volontaire
7 Minuti
Ocean's 8

PREMIÈRE ACTUS