La production de Star Wars condamnée à verser 1,7 million d'euros suite à l'accident d'Harrison Ford

Harrison Ford Star Wars

Han Solo s'était broyé la jambe sur le tournage du Réveil de la Force en 2014.

C'est un accident du travail qui coûte cher à l'entreprise.

Foodles Production, la société Disney qui se cache derrière Star Wars : Le Réveil de la Force, vient d'être condamnée à une amende de 1,6 million de livres sterling (soit 1,77 million d'euros) pour violation des règles de sécurité sur le lieu de travail.

Une condamnation qui fait suite à l'accident d'Harrison Ford, dont la jambe gauche a été broyée par la fermeture de la porte hydraulique du Faucon Millenium en 2014, sur le tournage du septième volet de la saga dans les studios Pinewood, à Londres. Selon le procureur, la porte s'était claquée à "quelques millimètres du visage" de l'interprète de Han Solo et avait sectionné son tibia et son péroné avec la précision d'une "guillotine tranchante". La porte s'était refermée sur sa jambe avec une vitesse et une puissance comparable à celle d'une petite voiture qui l'aurait percuté.

Bilan : deux opérations chirurgicales pour le légendaire Indiana Jones, qui a été opéré au niveau de la jambe et de la main, lacérée à cause du choc, et deux semaines de retard dans le tournage.

Evoquant son spectaculaire accident dans un talk-show l'an dernier, Harrison Ford a mis en cause la technologie. "Dans le premier film, s'il y avait eu une porte, elle aurait été fermée avec une poulie et c'est un machiniste qui s'en serait occupé", avait balancé l'acteur de 72 ans : "Mais maintenant, nous avons plein d'argent et plein de technologie alors ils ont construit une putain de porte hydraulique qui se ferme à la vitesse de la lumière".

 

Commentaires

A lire aussi sur Première

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre