DR

Le rockeur qui fête ses 48 ans aujourd'hui s'est construit une jolie filmo.

Personnage scandaleux à l'univers identifiable, adepte du travestissement et des métamorphoses, Marilyn Manson a tout du bon client pour faire du cinéma.

Et le rockeur américain, qui souffle aujourd'hui sa quarante-huitième bougie, s'est bâti au fil des années une jolie petite carrière d'acteur, alternant petit et grand écran.

Interviewé par Michael Moore dans son documentaire Bowling for Columbine, il a joué son propre rôle à plusieurs reprises, mais pas seulement. 

DR

Dans la comédie satirique Jawbreaker (1999), il n'a qu'une seule scène et une belle moustache. 

DR

Dans le film sur les marginaux de la nuit new-yorkaise Party Monster (sorti en France en DVD en 2005), avec Macaulay Culkin, il joue une drag-queen.

DR

Dans Le Livre de Jérémie d'Asia Argento (2005), il apparaît sans son maquillage habituel, méconnaissable.

DR

Dans l'OVNI de Quentin Dupieux Wrong Cops (2013), c'est un loser qui se fait victimiser par un flic pourri.

DR

Dans la saison 7 de la série de bikers Sons of Anarchy (2014), il décroche un rôle important, celui d'un leader néo-nazi incarcéré. 

DR

Dans le sanglant revenge movie Let me make you a martyr, il retrouve deux acteurs de Sons of Anarchy, Mark Boone Jr. et Niko Nicotera, et joue un tueur à gages amérindien.

DR

Dans la saison 3 de la série Salem sur la chasse aux sorcières - dont il signe également le générique - la star du metal est dans son élément en barbier ultra-flippant.

Prochainement au Cinéma