DR
DR
DR
DR
DR
DR

"Cette soirée est la plus vide de sens de ma vie."

Le documentaire Jim & Andy : The Great Beyond, qui raconte la transformation de Jim Carrey en Andy Kaufman (comique new yorkais mort en 1984) sur le tournage de Man on the Moon, de Milos Forman (1999), créé l'événement partout où il passe. Déjà parce que l'histoire est dingue (lire notre critique en bas de l'article), mais aussi parce que sa star fait le show en promo en ne cessant de dérouter ses interlocuteurs. Jim, rasé de près (exit sa longue barbe qui faisait fureur sur la toile), l'a d'abord soutenu à Mostra de Venise, puis quelques jours plus tard à la Fashion Week de New York, il a répondu de façon totalement mystique à une journaliste d'E!News, en expliquant qu'il était en train de passer "la soirée la plus vide de sens" de sa vie, avant de conclure... qu'il n'existait pas. "Il n'y a aucun sens à tout cela. (…) Nous n'avons aucune importante, c'est ça la bonne nouvelle." Des propos qui auraient pu être dits par Kaufman au beau milieu de l'un de ses sketchs délirants. Traduite par le Huffington Post, la vidéo est disponible ici, et elle vaut le détour.

Jim Carrey dévoile sa passion pour la peinture en vidéo

Rebelote dimanche, au festival de Toronto, où l'acteur canadien a assisté à l'avant-première du docu en compagnie d'un sosie de Tony Clifton… un personnage fictif puisqu'il s'agit du double maléfique de son modèle, un anti-héros pathétique et grossier. Une apparition "méta" avant que Jim n'accepte de répondre à quelques questions des journalistes présents, mais de derrière un miroir, afin que son reflet se dédouble. Cela donne des photos de tapis rouge plutôt étranges.

On vient d'apprendre que Jim & Andy : The Great Beyond sera bientôt diffusé sur Netflix. Et il il s'annonce aussi dingue que sa promo...

Crédit photos : Abaca

Venise 2017 : un documentaire démentiel sur Jim Carrey

Prochainement au Cinéma

A lire aussi sur Première