Interview de Bud Spencer en français : "Si je fais le méchant, c’est fini le public !"

Bud Spencer

Juste avant Noël 1994, Terence Hill et Bud Spencer présentaient Petit papa baston sur France 2.

Bud Spencer est mort hier soir, à l’âge de 86 ans. "Il n’a pas souffert, a fait savoir son fils. Il nous avait tous autour de lui et sa dernière parole a été 'Merci'".  L’Ina lui rend hommage en rediffusant une interview de l’acteur en compagnie de son complice Terence Hill. En décembre 1994, le duo se retrouvait pour la dernière fois sur la comédie Petit papa baston, huit ans après Les Superflics de Miami, et pour le plus grand plaisir du présentateur Bruno Masure, qui s’excuse de ne pas avoir de traducteur italien, les deux comédiens répondent en anglais et en français à ses questions.

 

 

Bud Spencer parle d’abord des "retrouvailles les plus importantes de (sa) vie cinématographique ", expliquant qu’ils pensaient travailler plus régulièrement ensemble, mais qu’en vivant si loin l’un de l’autre (Hill aux Etats-Unis et Spencer en Italie), ce rêve était difficile à concrétiser. Quand Bruno Masure leur demande pourquoi ils "jouent toujours les bons, jamais les méchants", c’est une nouvelle fois Bud qui répond, dans la langue de Molière, et qui en profite pour rendre hommage à son partenaire : "Lui, il est né acteur. Moi, je suis venu au cinéma très tard, comme vous le savez, et j’ai commencé à faire un personnage au caractère très précis et le public, je le dis beaucoup de fois, m’aime car je suis un petit peu idiot dans mes films."

Les comédies d’action du duo étaient en effet très populaires (Deux superflics et On continue à l’appeler Trinita ont par exemple franchi les 3 millions d’entrées en France), et elles font aujourd’hui encore le bonheur des téléspectateurs à chaque rediffusion. 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Gueule d'ange
Volontaire
7 Minuti

PREMIÈRE ACTUS