Harvey Weinstein pourrait perdre sa Légion d’honneur

Harvey Weinstein scandale sexuel

Emmanuel Macron a demandé une procédure disciplinaire.

Depuis une dizaine de jours, les accusations de harcèlement sexuel, agression et viols se multiplient à l'encontre de Harvey Weinstein. De nombreuses comédiennes ont témoigné, notamment Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Asia Argento, Emma De Caunes, Kate Winslet.

En mars 2012, Harvey Weinstein avait reçu la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy alors encore au pouvoir. Une distinction qui fait tâche. "J’ai demandé au Grand chancelier de l’Ordre de procéder à une procédure disciplinaire, il prendra la décision" a indiqué Emmanuel Macron.

Selon le code de la Légion d’honneur, un blâme ou une exclusion peuvent être décidés si un "comportement contraire à l’honneur" est constaté. Problème, cette mesure s’applique pour les Français. Pour les étrangers honorés, c’est un "retrait" qui est prévu.

Ces dernières années, le cas s’est déjà présenté. En 2011, après sa condamnation pour injures antisémites, le couturier John Galliano avait perdu sa Légion d’honneur. Tout comme le coureur cycliste Lance Armstrong, déchu de sa médaille en 2014, après avoir avoué s’être dopé.

Rose McGowan vs Hollywood

Interviewé en direct sur TF1 ce dimanche 15 octobre, Emmanuel Macron a officiellement confirmé avoir "engagé des démarches" pour que la Légion d’honneur à Harvey Weinstein lui soit retirée. Une déclaration rapidement saluée par Rose McGowan. La comédienne, qui accuse le producteur de viol, est passée par Twitter pour s’adresser au président français. "Merci beacoup (sic), Emmanuel Macron d’être du bon côté de l’histoire, écrit-elle. J’ai une immense gratitude pour votre intégrité."

 


A lire aussi sur Première

PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les bourreaux meurent aussi
Chérie, je me sens rajeunir
le bonhomme de neige