DPA/ABACA

Sept mois après les premières accusations.

Le producteur déchu Harvey Weinstein doit se livrer ce vendredi aux autorités new-yorkaises, assurent plusieurs médias américains, dont le New York Times. Si l’homme est accusé par des dizaines de femmes, il ne devrait pour l’instant être inculpé que dans dans une affaire, suite à une plainte de l’actrice Lucia Evans pour agression sexuelle, qui date de 2004. Weinstein l’aurait forcée à pratiquer sur lui une fellation. Il devrait se rendre dans un commissariat de Tribeca, à New York, avant d’être présenté à un juge. Certains journaux assurent qu’il pourrait également faire face à une accusation de viol (l’identité de la plaignante n’a pas été dévoilée). Son avocat est Ben Brafman, le même qui avait défendu Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire du Sofitel, en 2011.

Brad Pitt a menacé de mort Harvey Weinstein lorsqu’il a appris qu’il avait harcelé sexuellement Gwyneth Paltrow

The Weinstein Company, le studio co-fondé par Harvey Weinstein et son frère Bob, a dernièrement été mis en liquidation judiciaire. La femme de Weinstein, Georgina Chapman, a demandé le divorce peu après les premières révélations. Il devrait être prochainement prononcé.

Cannes 2018 : le discours enflammé d'Asia Argento sur Harvey Weinstein

Prochainement au Cinéma