Harcèlement sexuel : Harvey Weinstein aurait fait appel à des espions !

Harvey Weinstein

Le scandale Weinstein prend des allures de film d’espionnage.

Le dernier rebondissement dans l’affaire du scandale Weinstein prend un tour inattendu. Et c’est une nouvelle enquête du New Yorker, signée par Ronan Farrow, fils de Mia Farrow et Woody Allen, qui en est à l’origine.

D’après cette enquête, Harvey Weinstein aurait fait appel à plusieurs sociétés de détectives privés, à l’automne 2016. Soit un an avant la publication des révélations sur les accusations d’agressions sexuelles et de harcèlement dont il est l’objet. Harvey Weinstein aurait notamment mandaté Black Cube, dirigée par un ancien du Mossad, les services secrets israéliens, pour tenter d’empêcher la parution des enquêtes qui le visaient.

Rose MCGowan vs Hollywood

L’agence aurait également envoyé une détective se faisant passer pour une avocate spécialisée dans le droit des femmes auprès de Rose McGowan, qui accuse Weinstein de viol. Son but ? Lui soutirer des informations sur son livre en préparation, évoquant l’affaire. Elle aurait enregistré pas moins de quatre entretiens avec elle.

Autre révélation : sous couvert d’une fausse identité, un détective se serait fait passer pour un journaliste enquêtant sur Harvey Weinstein, afin de savoir si les victimes acceptaient de parler à la presse.

Contactée par le New Yorker, la porte-parole de Harvey Weinstein assure que ces accusations sont de l’ordre de la "fiction".


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

A lire aussi sur Première

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les bourreaux meurent aussi
Chérie, je me sens rajeunir
le bonhomme de neige