Gossip Girl : accusé de viol par Kristina Cohen, Ed Westwick répond

Ed Westwick accusations viol

Une enquête de police est en cours. 

Il n’aura pas fallu longtemps avant que l’ancienne star de Gossip Girl réagisse aux accusations de Kristina Cohen. L’actrice a révélé hier dans un post Facebook qu’Ed Westwick l’avait violée il y a trois ans. Elle s’était endormie dans sa demeure avant d’être réveillée brutalement par l’acteur qui voulait coucher avec elle. L’interprète de Chuck Bass a décidé de répondre assez sobrement sur son compte Twitter. "Je ne connais pas cette femme. Je n’ai jamais forcé personne, d’aucune manière. Je n’ai certainement jamais commis de viol".  

Authors: 
Ed Westwick

D’après Deadline, Kristina Cohen a déposé une plainte à la police d’Hollywood hier matin. Un rapport détaille que "le suspect a forcé la victime d’avoir des rapports sexuels à l’intérieur de sa résidence… il y a trois ans". L’affaire ne s’arrête pas là : plusieurs témoins soutiennent les propos de l’actrice comme son ami Blaise Godbe Lipman. "Je la connais depuis 2009. Nous étions des acteurs adolescents et nous avons travaillé sur quelques projets au fil des ans. Elle est venue directement chez moi le lendemain matin et elle m’a tout dit. Elle était en état de choc. C’était un viol, sans aucun doute."

Gossip Girl fête ses 10 ans : retour sur le pilote de la série

Cet acteur a récemment fait les gros titres aux Etats-Unis car il a aussi été victime d’agressions sexuelles. Il est l’un des premiers hommes à avoir témoigné en dénonçant Tyler Grasham, un membre d’APA Agency, l’une des plus grandes agences de talents de Los Angeles.  "j’ai été très favorable à sa venue puisqu’elle était là pour moi quand j’ai raconté mon histoire. Elle a été d’un énorme soutien lorsque je me suis occupé de mon affaire." Il ajoute à propos du producteur qui sortait avec Cohen au moment du viol : "Il lui avait dit de ne rien dire parce qu’Ed a beaucoup d’argent et de ressources. Il lui avait dit qu’elle pouvait dire au revoir à sa carrière d’actrice parce que personne n’aurait pu la croire. Elle a été sous pression pour garder le silence.


A lire aussi sur Première

PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia
Le Consul de Bordeaux
L'Oeil du Cyclone