Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
Abaca
E-PRESS PHOTO.COM
E-PRESS PHOTO.COM
E-PRESS PHOTO.COM

Pour son édition 2015, la cérémonie du cinéma indépendant britannique a récompensé le film de science-fiction réalisé par Alex Garland et jeté son dévolu sur l'actrice française.

Dimanche 6 décembre 2015, les British Independent Film Awards 2015 sponsorisés par la maison Moët ont récompensé la crème-de-la-crème du cinéma indépendant made in England.
Et si lors de la précédente édition c'est la comédie sociale Pride qui avait raflé tous les prix, cette année, le jury a encensé Ex Machina l'honorant du prix du Meilleur film, Meilleure Réalisation, Meilleur Technicien et Meilleur Scénario face à ses concurrents Amy45 ansThe Lobster ou encore MacBeth.

Mais si sur la scène du Billingsgate Market à Londres, le réalisteur Alex Garland a reçu tous les honneurs, sur le tapis rouge tous n'avaient d'yeux que pour Marion Cotillard et son inimitable élégance à la française. Admirablement moulée de sequins noirs signés Christian Dior, le dos délicatement dénudé et la coupe au carrée, l'actrice frenchy a attiré tous les regards ne laissant aucune chance à ses consoeurs de tapis rouge : Alicia Vikander pourtant charmante en Louis Vuitton - maison dont elle est l'égérie -, Carey Mulligan divine en Gucci, l'ex top model reconvertie actrice Agyness Deyn (prochainement à l'affiche du film des frères Coen Hail Caesar), l'actrice du costume drama Downton Abbey Laura Carmichael ou encore Colin Farrell, Chiwetel Ejiofor sans oublier Douglas Booth et l'acteur de Game of Thrones Thomas Brodie-Sangster.

Et même si Marion Cotillard, nominée dans la catégorie "Meilleure actrice" pour son rôle dans Macbeth au côté de Michael Fassbender, s'incline face à Saoirse Ronan, la star des British Independent Film Awards c'était pourtant bien elle.

Le palmarès complet des british Independent Film Awards 2015 : 

Meilleur film britannique : Ex Machina
Meilleur réalisateur : Alex Garland (Ex Machina)
Meilleur acteur : Tom Hardy (Legend)
Meilleure actrice : Saoirse Ronan (Brooklyn)
Meilleur second-rôle masculin : Brendan Gleeson (Suffragette)
Meilleur second-rôle féminin : Olivia Colman (The Lobster)
Meilleur scénario : Alex Garland (Ex Machina)
Meilleur film étranger : Room
Prix Douglas Hickox, meilleur nouveau talent : Stephen Fingleton (The Survivalist)
Meilleur technicien : Andrew Whitehurst pour les effets visuels d'Ex Machina
Meilleur documentaire : Dark Horse: The Incredible True Story of Dream Alliance
Meilleur espoir : Abigail Hardingham (Nina Forever)
Producteur de l'année : Paul Katis et Andrew De Lotbiniere (Kajaki: The True Story)
Prix Raindance de la découverte : Orion: The Man Who Would Be King
Meilleur court métrage : Edmond

L'histoire d'Ex Machina : À 24 ans, Caleb est un des plus brillants codeurs que compte BlueBook, plus important moteur de recherche Internet au monde. À ce titre, il remporte un séjour d’une semaine dans la résidence du grand patron à la montagne. Mais quand Caleb arrive dans la demeure isolée, il découvre qu’il va devoir participer à une expérience troublante : interagir avec le représentant d’une nouvelle intelligence artificielle apparaissant sous les traits d’une très jolie femme robot prénommée Ava.

La bande-annonce d'Ex Machina

Prochainement au Cinéma