Abaca

Elle l’accuse de harcèlement sexuel.

Ce mercredi 13 décembre, Salma Hayek a témoigné dans un texte publié dans le New York Times. L’actrice raconte les coulisses du tournage du film Frida, et les multiples épisodes de harcèlement dont elle aurait été victime. "Harvey est mon monstre aussi" a-t-elle d’ailleurs titré son texte.

Comme plusieurs dizaines de femmes avant elle, Salma Hayek raconte notamment que Harvey Weinstein lui aurait demandé de prendre une douche avec lui, de la regarder se laver, de lui prodiguer un massage mais aussi de lui faire une fellation. A chaque fois, elle refuse. Weinstein se fait alors agressif.

"Je te tuerai, ne crois pas que je n’en suis pas capable, témoigne-t-elle. Dans ses yeux, je n’étais pas une artiste. Je n’étais même plus une personne. J’étais une chose : pas une personne, mais un corps."

Lors de la production de Frida, le producteur se fait menaçant. Il impose notamment une scène de sexe en nu intégral entre Salma Hayek et Ashley Judd. Le jour du tournage de cette scène, elle se sent mal. "Ce n’était pas à cause d’une scène nue avec une autre femme. C’était parce que je serais nue avec elle pour Harvey Weinstein. Mais je ne pouvais pas en parler à mon entourage."

Le porte-parole de Harvey Weinstein a démenti.

Prochainement au Cinéma