George Clooney libéré quelques heures après son arrestation à Washinghton

George Clooney libéré quelques heures après son arrestation à Washinghton
17/03 10:57

Son premier passage en prison aura été de courte durée. Heureusement, car dans le fond, George Clooney n’avait pas fait grand-chose, à part revendiquer son soutien au peuple soudanais, victime de "crimes de guerre", de " viols" et de "famine", comme il l’avait expliqué lors de son témoignage devant le Sénat américain mercredi. ."Nous avons besoin que l’aide humanitaire soit immédiatement permise au Soudan avant que la situation ne s’aggrave", avait-il déclaré, protestant ainsi contre le gouvernement de Khartoum qui viole et tue des innocents.Vendredi, alors qu’il manifestait devant l’ambassade soudanaise, dont il a franchi le cordon de police – violant ainsi la loi qui interdit de rester sur une propriété privée -, il a été menotté puis embarqué dans un fourgon des Services Secrets pour être conduit dans une prison de Washington avec son père, le journaliste Nick Clooney, le politicien démocrate Jim Moran de l’état de Virginie, et le leader des droits civiques, Ben Jealous.Selon l’Associated Press, la star de The Descendants aurait versé une caution de 100 dollars (76 euros) pour sa libération quelques heures après son arrestation. Malgré sa sérénité et son sourire lorsque la police est intervenue, il a confié ne pas vouloir revivre une telle expérience, précisant que les conditions de sa détention avaient été assez rude, et qu’il s’était retrouvé dans une cellule avec plusieurs autres personnes.Notre beau George, déjà intervenu dans une mission dangereuse à la frontière volatile entre le Soudan et le Soudan du sud la semaine dernière, est décidément très engagé. Sa compagne, l’ex-catcheuse Stacy Keibler, peut être fière de lui !

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues